•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Cour autorise un recours collectif contre le gouvernement de la Saskatchewan

Deux photos d'une dame, l'une alors qu'elle était enfant et une autre photo récente.

La plaignante principale dans cette affaire, Cori Pederson, soutient avoir été agressée alors qu'elle vivait au sein d'une famille d'accueil avec sa soeur.

Photo : Cori Pederson

Radio-Canada

La Cour du Banc de la Reine autorise un recours collectif contre le gouvernement de la Saskatchewan au nom de personnes qui ont été agressées par un individu alors qu’elles étaient sous la garde de la province.

La plainte allègue que le gouvernement n’a pas cherché à obtenir d’indemnisation pour les personnes victimes d’actes criminels alors qu’elles vivaient en famille d’accueil.

Le recours collectif concerne automatiquement ceux et celles qui étaient sous la garde de la province entre le 1er janvier 1959 et le 14 novembre 2017 et qui ont subi un préjudice à la suite d'un abus commis par une personne à qui ils avaient été confiés.

Le recours collectif étant autorisé, il reste à la Cour à entendre la cause et à trancher.

Pour cette raison, le gouvernement provincial, de son côté, n'a pas voulu commenter la situation pour le moment.

Une expérience traumatisante

La plaignante principale est Cori Pederson, une membre de la Première Nation de Muskoday. Sa soeur et elle ont été agressées sexuellement pendant plusieurs années par le père et le fils de la famille d'accueil dans laquelle elles vivaient lorsqu’elles étaient enfants.

La femme estime qu’un recours collectif est le seul moyen de forcer le gouvernement à reconnaître les torts qu’il leur a fait subir.

Il est temps que les services sociaux avouent les erreurs qu’ils ont commises.

Cori Pederson, plaignante principale du recours collectif

Elle dit qu'elle souffre toujours de son passage au sein de cette famille d’accueil.

C’est quelque chose qui doit être connu et non pas balayé sous le tapis. Je veux que mon message soit entendu, déclare Cori Pederson.

Plusieurs plaignants

L'avocat et fondateur de la firme Merchant Law Group, Tony Merchant, qui représente les plaignants dans cette affaire, croit que des milliers de personnes se joindront au recours collectif en Saskatchewan.

Son équipe devra prouver que la province a le devoir de protéger les droits des enfants qui sont pris en charge par la province, mais aussi qu'elle a le devoir d’obtenir une indemnisation pour les préjudices subis.

L'avocat Tony Merchant, fondateur de la firme Merchant Law Group.

La firme Merchant Law Group est bien connue pour son engagement dans les recours collectifs.

Photo : Radio-Canada

La firme Merchant Law Group tente présentement de faire autoriser des poursuites similaires au Manitoba et en Colombie-Britannique.

Avec les informations de Karel Houde-Hébert et de Chelsea Laskowski

Saskatchewan

Système juridique