•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Agression au CHU Dumont : l’adolescent reçoit sa peine

C'est l'une des deux affaires d'agression présumée à survenir cette année au centre hospitalier.

Le Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont à Moncton.

Le Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont à Moncton.

Photo : Radio-Canada / Michel Nogue

Radio-Canada

Un adolescent arrêté le 10 juin dernier au Centre hospitalier Georges-L.-Dumont de Moncton après l'attaque d'un membre du personnel était de retour en cour mercredi pour le prononcé de sa peine.

Le garçon sera placé dans un foyer supervisé pour jeunes, ordonne la cour. Le tribunal lui impose aussi une période de 12 mois de probation durant laquelle il devra respecter une série de conditions.

La juge a expliqué sa décision en disant que le jeune homme devait se trouver dans un environnement supervisé où il recevra des traitements.

L’adolescent âgé de 15 ans était accusé de voies de fait, de méfait et d’agression armée à l’endroit d’un infirmier.

Le Centre hospitalier universitaire Georges-L.-Dumont n’a pas donné de détail sur l’état de l’employé agressé, un homme de 34 ans.

Une autre affaire d'agression présumée est présentement devant les tribunaux au Nouveau-Brunswick.

Randy Van Horlick, 69 ans, d'Acadieville, est accusé d'avoir agressé une infirmière et une autre personne à l'hôpital Georges-L.-Dumont le 11 mars. Libre sous conditions, l'accusé doit revenir en cour le 19 août.

D’après le reportage de Wildinette Paul

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Nouveau-Brunswick

Agression