•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les débardeurs rejettent massivement la proposition patronale

Une grue déplace un conteneur vers l'intérieur du bateau.

Des débardeurs travaillent près du Bella Desgagnés au quai des croisières du port de Sept-Îles (archives)

Photo : Radio-Canada / Nicolas Lachapelle

Radio-Canada

Les débardeurs du Port de Sept-Îles ont rejeté a 98 % une offre globale de l’employeur.

Le syndicat des Métallos, qui représente les travailleurs, fait savoir que le droit de grève pourrait devenir effectif à partir du 3 septembre prochain, si le dossier n’avance pas.

Dans un article précédant, nous avions écrit que le syndicat négociait avec le port de Sept-Iles. Les négociations ont plutôt lieu avec QSL, un regroupement de trois employeurs (Logistec, Porlier, Groupe Tessier) et le syndicat des métallos pour la Côte-Nord.

Les négociations achoppent principalement sur les horaires de travail et les salaires, selon le syndicat des Métallos.

Une nouvelle rencontre de conciliation est prévue à la fin du mois d'août.

Bas-Saint-Laurent

Transports