•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un peu plus d’abus d’alcool pour les gens de la Mauricie

Des verres de bières alignées sur un comptoir.

Éduc'alcool vise les adolescents dans sa nouvelle campagne de sensibilisation.

Photo : iStock

Linda Corbo

La consommation d’alcool des gens en Mauricie est sensiblement la même que celle que l’on observe dans les autres régions du Québec, à une nuance près. Les Mauriciens sont en effet un peu plus nombreux à consommer plus que la limite recommandée.

La différence est légère. En Mauricie, 37 % des résidents affirment avoir dépassé les limites recommandées une fois par mois ou plus, au cours de la dernière année, contre 34 % en moyenne pour les gens des autres régions du Québec.

En contrepartie, les Mauriciens peuvent se targuer d’avoir une consommation plus raisonnable derrière le volant. Non seulement ils sont moins nombreux à conduire avec les facultés affaiblies, mais comparativement à la moyenne des Québécois, ils considèrent plus normal qu'il y ait des barrages policiers.

Barrage routier sous la supervision de policiers.

La police procède à un contrôle routier visant à déceler les conducteurs dont les capacités seraient affaiblies.

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

C’est du moins ce qui ressort d’une enquête que la firme de sondage CROP a menée aux quatre coins du Québec. Dans chacune des régions, on a sondé les gens pour déterminer leur relation à l’alcool.

Résultats du sondage en Mauricie

  • 83 % des gens sondés ont affirmé avoir bu de l’alcool au cours des 12 derniers mois, ce qui est comparable au reste du Québec (85 %)
  • 57 % des habitants de la région de la Mauricie affirment consommer des boissons alcoolisées une fois par semaine ou plus, ce qui est légèrement sous la moyenne québécoise (56 %)
  • Les Mauriciens sont moins nombreux que le reste des Québécois à consommer du vin (33 % contre 40 %), mais ils sont plus nombreux à consommer de la bière (38 % contre 34 %)
  • La conduite et l’alcool en Mauricie : Les Mauriciens sont légèrement moins nombreux que la moyenne québécoise à avoir pris le volant après avoir consommé de l’alcool au-delà de la limite permise.
  • 7 % avouent avoir pris le volant après avoir consommé de l’alcool au-delà de la limite permise au cours de la dernière année (8 % au Québec)
  • 29 % jugent que la limite d’alcool pour conduire n’est pas assez sévère (27 % au Québec)
  • 18 % croient qu’il est criminel de conduire après avoir consommé un seul verre (17 % au Québec).
  • Les habitudes de consommation des Mauriciens en matière d’alcool et de cannabis sont similaires à celles des Québécois.

Le portrait des habitudes de consommation constitue des données précieuses pour guider les interventions à venir.

Les habitudes de consommation des Mauriciens sont, à quelques nuances près, fort semblables à celles de la moyenne des Québécois, ce qui veut dire qu’elles sont encore perfectibles! C’est pourquoi nous continuerons notre travail de sensibilisation dans la région.

Hubert Sacy, directeur général d’Éduc’alcool

Ce type de sondage est effectué une fois tous les deux ans pour le compte d’Éduc’alcool, mais cette année constituait la plus vaste opération.

Il s’agit d’ailleurs du plus large échantillon jamais établi dans un sondage de la sorte. Un total de 6732 entrevues ont été réalisées, dont un minimum de 350 répondants par région, ce qui réduit ainsi considérablement la marge d’erreur régionale.

Mauricie et Centre du Québec

Santé publique