•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Annie McKitrick brigue la présidence de l'ACFA

Une bannière où se lit «Vivre en français en Alberta», à droite, avec la députée Annie McKitrick qui écoute un interlocuteur, vu de dos, avec des roses blanches au bas de l'image.

La députée de Sherwood Park, Annie McKitrick, a reçu en 2018 un prix de leadership politique pour sa contribution à la défense de la francophonie albertaine.

Photo : Radio-Canada / Sébastien Tanguay

Radio-Canada

L’ancienne députée néo-démocrate de Sherwood Park, Annie McKitrick, a déposé sa candidature pour présider l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA). Celui ou celle qui succédera à Marc Arnal à la tête de l’organisation sera connu le 19 octobre.

L’élue était la secrétaire parlementaire du ministre de l’Éducation David Eggen dans le gouvernement de Rachel Notley.

Annie McKitrick, native de France, a souvent représenté le gouvernement de Rachel Notley auprès de la francophonie.

Elle a notamment participé au débat en français organisé par Radio-Canada à l’occasion de la dernière campagne électorale.

L’ancienne députée est la première candidate à la succession de Marc Arnal, qui dirige l'ACFA depuis 2017.

Alberta

Associations francophones