•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les élus de Paspébiac s'accordent une augmentation de salaire

Rue principale de Paspébiac

Ville de Paspébiac en Gaspésie

Photo : Radio-Canada

Catherine Poisson

La rémunération du maire de Paspébiac, Régent Bastien, passera de près de 48 000 $ à 65 000 $en janvier 2020, après l'adoption d'une résolution par le conseil municipal, cette semaine.

La rémunération des conseillers municipaux passera quant à elle de 10 327 $ à 15 000 $ en janvier 2020, selon le maire.

Le maire Bastien et quatre conseillers se sont prononcés en faveur de l'augmentation, tandis qu'un conseiller s'y est opposé, permettant ainsi à la résolution d'être adoptée à majorité.

Régent Bastien maire de Paspébiac

Régent Bastien maire de Paspébiac

Photo : Radio-Canada

Une partie de cette augmentation sera appliquée de façon rétroactive, à partir du 1er janvier 2019.

Il fallait prévoir une première augmentation concernant l'imposition au niveau fédéral de l'allocation de dépenses qui commençait en janvier 2019, parce qu'il y avait une perte de revenus pour le conseil municipal, explique M. Bastien.

Ensuite, une deuxième partie de cette augmentation entrera en vigueur en janvier 2020, puisque le maire exercera désormais ses fonctions à temps plein et que les conseillers souhaitaient obtenir un salaire honorable pour attirer de nouveaux candidats.

Augmentation de salaire des élus de Paspébiac

Pour le maire

Salaire actuel : 47 665 $

Salaire augmenté rétroactivement à partir du 1er janvier 2019 : 50 250 $

Salaire à partir du 1er janvier 2020 : 65 017 $

Pour les conseillers municipaux

Salaire actuel : 10 327 $

Salaire augmenté rétroactivement à partir du 1er janvier 2019 : 11 550 $

Salaire à partir du 1er janvier 2020 : 15 000 $

Des citoyens en colère

Même si M. Bastien estime que ce changement sera bénéfique pour les citoyens, plusieurs d'entre eux ne partagent pas son avis.

Naturellement, la salle était bondée. Plusieurs citoyens ont posé des questions sur les raisons de cette correction. Les gens ont fait part de leur mécontentement, admet le maire.

Il y en a qui ont quitté la réunion lorsque la décision a été officielle. Par contre, il restait encore beaucoup de monde dans la salle, donc c'est pas tout le monde qui était contre.

Réjean Bastien, maire de Paspébiac

Il rappelle toutefois que cette décision relève uniquement du conseil municipal, et que ce dernier n'a pas l'obligation de mener des consultations publiques sur cette question. On aurait pu le faire, mais on a décidé qu'on ne le faisait pas. Par contre, on a expliqué aux gens le détail du pourquoi.

J'étais déjà très très occupé les soirs et fins de semaine et quelque peu dans le jour. Là, il va y avoir une présence accrue et ça va juste être bénéfique pour les citoyens, rappelle le maire.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Politique municipale