•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Foire gourmande : les défis des exposants

Une femme portant des habits pour assurer la salubrité en cuisine prépare des bouchées de fromage.

Fromage au village prépare 6000 bouchées pour la Foire gourmande.

Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

Tanya Neveu

Le compte à rebours est commencé pour les 39 exposants qui participent à la Foire gourmande de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-Est Ontarien dès vendredi. Pour certains, les préparatifs ont commencé il y a plusieurs semaines. Chaque exposant a l'obligation de préparer des bouchées pour mettre en valeur les produits du terroir.

L'entreprise Fromage au village de Lorrainville participe à la Foire gourmande depuis ses tout débuts. Pour la première fois cette année, l'équipe prépare ses cinq bouchées directement à la fromagerie, car ses nouvelles installations le permettent.

Mercredi matin, 7 h, c'est l'emballage des produits. L'équipe travaille depuis la mi-juin pour être prête.

Là on est dans la partie logistique. Il y a les aspects du visuel. Il faut préparer notre kiosque. Il y a l'aspect de transporter toutes nos affaires [bouchées], explique la copropriétaire de la Fromagerie, Hélène Lessard.

Le défi demeure toutefois de savoir si ces quelque 6000 bouchées seront toutes vendues. C'est un défi d'offrir une nouveauté, mais en même temps, de faire tes classiques. Il y a aussi un défi d'efficacité, il faut que je transforme mon fromage pour le mettre en bouchées, souligne-t-elle.

Planifier sa première foire

Aujourd'hui, Patricia Noël prépare les sauces pour accompagner les 4000 tacos qu'elle souhaite servir à la foire.

Elle a dû acheter plus de 500 livres de viande spécialement pour l'événement. Depuis deux semaines, elle ne compte plus les heures qu'elle met sur la préparation de son kiosque en vue de l'événement.

Un casse-croûte extérieur aménagé dans un conteneur avec un terrasse très colorée.

La Kabane du panache, de Laniel, en sera à sa première participation à la Foire gourmande.

Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

C'est la première fois qu'elle participe à la foire avec sa nouvelle entreprise située à Laniel, La Kabane du panache.

C'est un défi, c'est de l'inconnu. Je pense que je vais me préparer en conséquence avec le plus grand nombre de bouchées possible et une bonne planification. Ça devrait bien se passer. On travaille sur deux projets présentement. Garder le restaurant ouvert pour la fin de semaine et se préparer pour la Foire gourmande, raconte-t-elle, sans arrêter de travailler.

Les exposants ont aussi la tâche de trouver des employés pour les aider tout au long des 21 heures que durent les dégustations de la foire.

Abitibi–Témiscamingue

Commerce