•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un organisme demande une meilleure protection des animaux d'élevage

Le feu consume l'étable alors que les pompiers sont à l'œuvre.

Le feu a ravagé l'ensemble des bâtiments d'une ferme de Steinbach, au Manitoba.

Photo : Steinbach Online

Radio-Canada

Un groupe pour la protection des animaux demande au gouvernement du Manitoba de revoir les normes d'hébergement des animaux de ferme après la mort de 800 vaches dans l'incendie d'une grange au nord-est de Steinbach, au Manitoba.

Selon la consultante en protection des animaux Brittany Semeniuk, de la Winnipeg Humane Society, le nombre croissant d'événements de ce genre démontre la nécessité de changer les normes de construction agricole.

Les incendies se produisent à une fréquence très élevée. Mourir dans un incendie, coincé dans un bâtiment, c'est horrible.

Brittany Semeniuk, consultante à la Winnipeg Humane Society

Mme Semeniuk explique que le Manitoba a déjà eu son propre Code de construction de bâtiments agricoles, mais que le gouvernement lui a substitué le Code général du bâtiment en 2017.

Les exigences de sécurité et de protection contre l'incendie dans les bâtiments à occupation humaine réduite sont recommandées dans l'industrie laitière, mais ne sont pas toujours appliquées.

Chacun suit les codes de pratique de sa propre industrie, qui sont régis par le Conseil national pour les soins aux animaux d'élevage, mais ceux-ci ne sont pas obligatoires, déclare-t-elle.

Selon la consultante, au cours des 10 dernières années, environ 40 000 porcs ont été tués dans des incendies de granges, et près de 27 000 poulets ont été brûlés vifs il y a quelques mois.

Brittany Semeniuk affirme que, outre la protection des animaux contre les incendies, il est aussi important de leur offrir une certaine qualité de vie.

[Dans les granges actuelles] ils ne peuvent pas satisfaire leurs besoins comportementaux de base, comme chercher de la nourriture ou voler.

Brittany Semeniuk, consultante à la Winnipeg Humane Society

Selon David Wiens, l'un des membres du conseil d'administration des Producteurs laitiers du Manitoba, le commissaire aux incendies réglemente déjà les bâtiments d'élevage.

Le commissariat aux incendies fournit régulièrement des mises à jour des normes de construction des nouveaux bâtiments.

Au fur et à mesure, de nouvelles réglementations sont entrées en vigueur, explique-t-il, citant notamment la présence de barrières coupe-feu dans les étables récentes.

Manitoba

Animaux