•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Infrastructures : Scott Moe accuse Ottawa de favoriser la circonscription de Ralph Goodale

Le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe, lors d'un point de presse.

Le bras de fer entre la Saskatchewan et Ottawa sur les projets d'infrastructures se poursuit.

Photo : La Presse canadienne / Mark Taylor

Radio-Canada

Le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe, soutient que le gouvernement fédéral privilégie le financement de projets d’infrastructures qui se trouvent dans la circonscription du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile du Canada, Ralph Goodale.

Selon Scott Moe, cette façon de faire aurait pour objectif d’aider le candidat libéral dans la circonscription fédérale de Regina-Wascana en vue des prochaines élections, et ce, au détriment des nombreux projets d’infrastructures situés dans les autres régions de la province.

Il cite en exemple la rénovation de deux piscines extérieures à Regina, des projets importants aux yeux d’Ottawa, alors que la province n’en voyait pas l'urgence.

En octobre, la Saskatchewan et le gouvernement fédéral ont signé un accord de près de 900 millions de dollars dans le cadre du Programme d’infrastructure Investir dans le Canada.

Les fonds de ce programme devaient servir à financer des projets qui correspondent aux priorités des provinces. Ce n’est pas le fonds de réélection de Ralph Goodale, déplore Scott Moe.

Ralph Goodale réagit

De son côté, le ministre fédéral de la Sécurité publique et de la Protection civile rétorque que les piscines extérieures ont été définies par la Ville de Regina comme étant des projets importants, puisque l’une d’elles est utilisée par les enfants dans un quartier défavorisé.

Ralph Goodale ajoute également que 21 des 25 projets d’infrastructures pour lesquels la Saskatchewan a demandé du financement auprès d’Ottawa se trouvent dans une circonscription provinciale représentée par un député du Parti saskatchewanais.

Le bras de fer doit cesser, dit l’opposition

Le porte-parole du Nouveau Parti démocratique de la Saskatchewan en matière de relations municipales, Trent Wotherspoon, est d’avis que le conflit entre la province et Ottawa autour des piscines doit cesser.

Il estime que le gouvernement de Scott Moe devrait travailler pour les citoyens de la Ville Reine au lieu de se préoccuper des gains politiques liés au financement des projets d’infrastructures.

Le gouvernement joue à un jeu politique avec les espaces de loisirs qui servent principalement aux enfants. Ce n’est pas acceptable, croit-il.

Un homme répond aux questions des journalistes.

Le porte-parole du Nouveau Parti démocratique de la Saskatchewan en matière de relations municipales, Trent Wotherspoon, estime aussi que le gouvernement provincial a attendu trop longtemps avant de soumettre sa liste de projets d'infrastructures à Ottawa.

Photo : Radio-Canada / Emmanuelle Poisson

Le multiplexe communautaire à Prince Albert devra attendre

Mardi, le ministre de l’Infrastructure et des Collectivités du Canada, François-Philippe Champagne, a affirmé que 13 projets d’infrastructures en Saskatchewan avaient été approuvés par Ottawa.

Cependant, le projet de construction d’un multiplexe communautaire à Prince Albert a été rejeté parce que, selon Ottawa, il serait essentiellement destiné à accueillir une équipe semi-professionnelle, soit l’équipe de hockey junior des Raiders de Prince Albert.

Or, il s’agit d’une équipe de hockey junior inscrite dans le registre de Hockey Canada et qui évolue au sein de la Ligue de hockey de l’Ouest.

Tout le monde sait que nous ne sommes pas une équipe semi-professionnelle, affirme le maire de Prince Albert, Greg Dionne.

Le directeur du marketing de l’équipe, Michael Scissons, estime quant à lui que la construction du multiplexe servirait non seulement aux Raiders de Prince Albert, mais aussi à toute la communauté.

Par les temps qui courent, tous les établissements accueillent différentes manifestations qui sont destinées à toute la communauté, explique-t-il.

Ottawa précise toutefois qu'une partie de la construction pourrait bénéficier de financement, à condition que la province révise sa demande initiale.

Avec les informations de CBC News

Saskatchewan

Politique provinciale