•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des « conditions hivernales extraordinaires » responsables du déficit

Une déneigeuse à trottoir en action.

Un rapport municipal explique que les impôts fonciers pourraient être touchés si le déficit total n’est pas comblé d’ici la fin de l’année.

Photo : Radio-Canada / Yvon Thériault

Radio-Canada

Le personnel de la Ville du Grand Sudbury cherche des moyens de réduire les dépenses futures après qu’un hiver rigoureux a contribué à un déficit de 7,3 millions de dollars.

La Ville a présenté son rapport sur les écarts du budget de fonctionnement de 2019 lors d’une réunion du comité des finances mardi.

Le rapport indique que des précipitations record de neige ont été l’une des principales causes du dépassement budgétaire, augmentant le budget d’entretien des routes de 4,2 millions de dollars.

Les intempéries ont également forcé d’autres services municipaux à dépasser leur budget, y compris le déneigement des abribus et des arrêts d’autobus.

Compte tenu des conditions hivernales extraordinaires que nous avons connues, nous savions que nous allions dépasser le budget de déneigement, a déclaré le directeur des finances, Ed Stankiewicz.

À la recherche de solutions

La Ville espère freiner les dépenses en reportant l’embauche de personnel pour les postes non syndiqués.

Le directeur administratif a demandé au personnel de vérifier les postes vacants non syndiqués et de ne pas les combler immédiatement, ce qui devrait mener à des économies, a raconté M. Stankiewicz.

Il propose aussi d’examiner les projets d’immobilisations, les paiements annuels de la dette et les contributions au fonds de fonctionnement afin de trouver des économies.

Pour combler les lacunes, la Ville puisera dans son fonds de réserve, comme elle l'avait fait en 2016.

Avec les informations de CBC News

Nord de l'Ontario

Politique municipale