•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un homme recherché pour une fusillade et le vol d'une autopatrouille

Photo d'un homme aux cheveux courts avec une barbe

Le suspect recherché, Michael Cleghorn

Photo : Police régionale de Peel

Radio-Canada

La police régionale de Peel en banlieue de Toronto recherche un homme qui aurait ouvert le feu sur une femme, mardi après-midi, pour ensuite prendre la fuite à bord d'un véhicule de police.

Michael Cleghorn aurait abandonné l'autopatrouille un peu plus loin avant de voler un VUS, selon la police.

Les policiers racontent qu'ils ont d'abord répondu à un appel d'urgence relativement à une dispute entre un homme et une femme peu après 14 h 30, mardi, dans le secteur des artères White Clover Way et Mavis Road à Mississauga.

À leur arrivée sur place, ils ont trouvé une femme blessée par balles. Elle a été transportée à l'hôpital, mais on ne craint pas pour sa vie.

Des agents ont ensuite tenté d'appréhender l'homme de 31 ans dans un parc à proximité, raconte la porte-parole de la police régionale de Peel, Sarah Patten.

L'homme est monté à bord d'une autopatrouille et a tenté de prendre la fuite, dit-elle. Les agents ont alors tenté en vain de l'arrêter. Ils ont utilisé un pistolet à décharge électrique, mais je ne sais pas s'ils ont atteint la cible.

Mme Patten « croit » que l'un des policiers a aussi ouvert le feu en direction de l'autopatrouille volée, alors que le suspect prenait la fuite.

Le véhicule a été retrouvé un peu plus loin. L'une des portières semblait avoir été endommagée par des balles et être tachée de sang.

Le suspect, qui est toujours au large, aurait volé un VUS blanc de modèle Hyundai Sante Fe avec le numéro d'immatriculation AYVL 950.

Suspect dangereux

La police décrit Michael Cleghorn comme un homme de plus de 1,8 m pesant environ 81 kg.

Il est considéré comme étant armé et dangereux. Les policiers demandent à tout membre du public qui l'apercevrait d'appeler au 911 et de ne pas s'approcher de lui.

Il était déjà recherché à Thunder Bay pour un meurtre présumé survenu en 2017 et à Toronto, pour une agression sexuelle présumée sur un enfant en 2014.

L'Unité provinciale des enquêtes spéciales (UES) a ouvert une investigation, étant donné que des « preuves recueillies dans l'autopatrouille [volée] indiquent que l'homme pourrait avoir été blessé ».

L'UES a pour mandat d'enquêter sur tout cas de blessure importante ou de mort liée à une intervention policière.

Avec les informations de Presse canadienne

Toronto

Crimes et délits