•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Taleeb Noormohamed nommé candidat libéral dans la circonscription de Jody Wilson-Raybould

Un homme souriant pose dans un appartement.

L’entrepreneur vancouvérois Taleeb Noormohamed tentera de déloger l’ex-ministre de la Justice Jody Wilson-Raybould dans la circonscription de Vancouver-Granville aux prochaines élections fédérales.

Photo : Taleeb Noormohamed vancouver granville candidat

Timothé Matte-Bergeron

Le Parti libéral du Canada (PLC) a nommé celui qui affrontera la députée indépendante Jody Wilson-Raybould dans la circonscription de Vancouver-Granville aux prochaines élections fédérales. Le 21 octobre, l’entrepreneur vancouvérois Taleeb Noormohamed tentera de déloger l’ex-ministre de la Justice, élue en 2015 sous la bannière libérale avec 44% des voix.

Son assemblée d’investiture a eu lieu mardi soir, au Centre communautaire juif. L’événement était une formalité, puisque qu'il était le seul candidat en lice (Nouvelle fenêtre).

En 2015, les électeurs de Vancouver-Granville ont choisi le parti libéral, affirme le candidat qui ne craint pas d’affronter Jody Wilson-Raybould, qu’il se garde toutefois d’attaquer.

Je vais parler avec tout le monde, je vais expliquer les raisons de voter pour moi et pour le parti libéral.

Taleeb Noormohamed, candidat libéral

Jody Wilson-Raybould a annoncé en mai qu’elle se présenterait comme candidate indépendante dans la circonscription qu’elle représente depuis 2015.

Une femme regarde vers la caméra, avec plusieurs micros devant elle. Sur une affiche derrière elle, il est écrit «Independent».

La députée de Vancouver-Granville, Jody Wilson-Raybould, se présentera comme candidate indépendante aux élections fédérales d'octobre.

Photo : Radio-Canada

Elle a démissionné comme ministre cet hiver, dans la foulée de l’affaire SNC-Lavalin. Le 2 avril, le premier ministre Justin Trudeau l’a expulsée du caucus, en compagnie de sa collègue Jane Philpott.

La notoriété de son adversaire n’inquiète pas Taleeb Noormohamed qui soutient avoir obtenu l’appui de nombreux électeurs rencontrés dans Vancouver-Granville.

Les questions que posent les gens à qui il a parlé, dit-il, sont les suivantes : est-ce qu’on va avoir du logement abordable, est qu’on va avoir du transport pour revenir à la maison après le travail, est-ce qu’on va avoir des soins de santé, est-ce qu’on va avoir un plan pour lutter contre les changements climatiques.

L’homme de 42 ans n’en est pas à sa première incursion en politique fédérale : en 2011, il a été défait par le conservateur Andrew Saxton dans la circonscription de North Vancouver.

En mai 2018, il s’est brièvement lancé dans la course à la mairie de Vancouver. En raison de problèmes cardiaques, il a toutefois rapidement retiré sa candidature

Il assure maintenant être en bonne santé.

Des candidats pour tous les partis

Les autres partis aussi ont choisi leur candidat dans la circonscription de Vancouver-Granville.

Zach Segal, conseiller en affaires publiques à la Société canadienne d’hypothèques et de logement, tentera de se faire élire pour le Parti conservateur.

La jeune militante écologiste Yvonne Hanson tentera de remporter la circonscription pour le Nouveau parti démocratique (NPD).

La candidate du Parti vert du Canada sera l’agente immobilière Louise Boutin, et Naomi Chocyk portera les couleurs du Parti populaire.

Colombie-Britannique et Yukon

Politique fédérale