•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Après la grêle, le beau temps en Gaspésie

Un tapis d'entrée est recouvert de grêle.

De la grêle est tombée à Saint-Georges-de-Malbaie en début d'après-midi mardi.

Photo : Gracieuseté : Yves Galipeau

Catherine Poisson

Depuis quelques jours, les températures plus froides que la normale ont provoqué des chutes de grêle en Gaspésie, mais le mercure devrait revenir à la normale dès mercredi selon Environnement Canada.

Depuis jeudi dernier, on a plusieurs épisodes de grêle partout à travers la province, il y en a eu en Outaouais, dans le bas du fleuve et en Gaspésie, constate le météorologue pour Environnement Canada, Alexandre Parent.

Il explique que ce sont les températures plus froides observées depuis jeudi dernier qui ont provoqué ces chutes de grêle, notamment à Grande-Rivière vendredi, et à Saint-Georges-de-Malbaie mardi.

En surface, les températures sont relativement près des normales saisonnières, mais au-dessus de nos têtes, à deux, trois ou quatre kilomètres, les températures sont vraiment plus froides qu'à l'habitude.

Alexandre Parent, météorologue pour Environnement Canada

Dans un orage, il y a toujours une certaine portion des précipitations qui sont sous forme de grêle, là comme les températures sont plus froides, il y en a un peu plus, et cette grêle n'a pas le temps de fondre et de devenir de la pluie avant d'atteindre le sol, précise-t-il.

M. Parent ajoute que ces épisodes n'ont rien d'exceptionnel, particulièrement au début et à la fin de l'été, lorsque les températures sont plus fraîches.

Par contre, souvent ça va tomber de façon assez localisée donc ça peut surprendre, on peut se retrouver avec un tapis blanc en quelques minutes, ajoute-t-il.

Le retour du beau temps mercredi

Selon M. Parent, les températures vont grimper à partir de mercredi pour atteindre 26 degrés au cours de la fin de semaine.

On peut dire que mardi est un peu la dernière journée où cet air froid va occasionner de l'instabilité qui crée des orages. À partir de mercredi, on pourra dire qu'on a traversé cet épisode, estime le météorologue.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Conditions météorologiques