•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De nouvelles résidences pourront être construites à Saint-Majorique-de-Grantham

L'hôtel de ville de Saint-Majorique-de-Grantham.

Saint-Majorique-de-Grantham souhaite offrir une soixantaine de nouveaux terrains résidentiels à court terme.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Municipalité de Saint-Majorique-de-Grantham a obtenu gain de cause devant la Commission de la protection du territoire agricole (CPTAQ) et pourra compter sur de nouveaux terrains pour attirer des citoyens.

Radio-Canada a appris que l’organisme provincial a ordonné l’exclusion de la zone agricole d'une superficie approximative d’environ neuf hectares afin que la municipalité limitrophe de Drummondville puisse poursuivre des projets domiciliaires qui étaient bloqués depuis des années.

Saint-Majorique-de-Grantham avait essuyé deux refus de la part de la CPTAQ depuis 2014. Une soixantaine de terrains résidentiels pourront ainsi être offerts à court terme, ce qui est capital pour l'avenir de la municipalité de 1400 résidents, affirme la mairesse Line Fréchette.

Notre plus grande problématique, c'est qu'on n'avait plus de terrains en milieu urbain pour de nouvelles constructions, ce qui pouvait amener dans le futur une baisse démographique et des difficultés économiques, donc c'était primordial et dans le mandat du nouveau conseil d'obtenir cette exclusion, résume Mme Fréchette.

Estrie

Politique provinciale