•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des professeurs à la découverte de la forêt

Industrie forestière. Billes de bois en forêt.

Des professeurs et des conseillers en orientation étudient la forêt pour intégrer la science forestière dans leurs enseignements

Photo : Radio-Canada / ICI Radio-Canada

Radio-Canada

Des professeurs du primaire et du secondaire découvrent cette semaine tout ce qu'offre la forêt.

Ils participent à un camp à Trécesson près d'Amos pour pouvoir intégrer la science forestière dans leurs enseignements.

Une initiative de l'Association forestière de l'Abitibi-Témiscamingue.

La foresterie, la forêt, la science nature, ce sont des sujets qui sont trop peu traités en classe parce que souvent on n'a pas les connaissances et les compétences pour le faire. Les enseignants ont un potentiel de contamination positif je dirais auprès des jeunes pour allumer des étincelles, pour développer des passions, pour donner envie d'aller travailler dans le bois, soutien la directrice générale, Isabelle Boulianne.

Des conseillers en orientation et pédagogiques participent également à cette 13e année d'échanges avec des professionnels.

Des 24 participants, 12 viennent de l'extérieur de la région comme l'Estrie, l'Outaouais et Montréal.

Un résineux, un feuillu comment ça marche? On va les amener tout au long des journées, à comprendre et à aller même jusqu'à la gestion intégrée des ressources. Comment on gère un territoire? Qui décide? Comment on décide de couper un territoire? Comment on intervient et comment on reboise?, résume Isabelle Boulianne.

Les activités se terminent mercredi.

Abitibi–Témiscamingue

Industrie forestière