•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Festival international du film de Regina prend son envol

Affiche de la programmation de la quatrième édition du Festival international du film de Regina.

Les talents de la Saskatchewan seront à l'honneur dans le cadre de la soirée d'ouverture du Festival international du film de Regina.

Photo : Radio-Canada / Sophie Chevance

Radio-Canada

Le Festival international du film de Regina (RIFFA) prend son envol mardi soir, avec la présentation de films réalisés par des jeunes aux prises avec des troubles de santé mentale.

En janvier, une dizaine de personnes atteintes de troubles de santé mentale ont entamé la réalisation d’un film par l’entremise du programme LOOK, une initiative mise sur pied par le RIFFA l’automne dernier.

Du lot, trois d’entre eux ont été en mesure de se rendre à la fin du processus créatif. Ils auront ainsi l’honneur de présenter le fruit de leur travail lors de la soirée d’ouverture du festival.

On parle de jeunes qui souffrent de maladies mentales de tous les niveaux, que ce soit la bipolarité, la schizophrénie ou la dépression, précise la directrice du RIFFA, Claire Bélanger-Parker.

La soirée d’ouverture se terminera par la présentation de cinq films réalisés par des Saskatchewanais.

Le RIFFA offrira aux amateurs de cinéma un programme chargé cette année, puisque 142 films seront diffusés jusqu’à samedi, et ce, dans 23 langues différentes.

Les neuf films francophones à l’affiche seront présentés vendredi de 14 h à 16 h, alors que les productions familiales seront diffusées samedi matin, avant la cérémonie de remise des prix qui se tiendra en soirée.

Autres faits saillants de la programmation 2019 :

  • 13 premières mondiales
  • 74 premières canadiennes
  • 47 premières saskatchewanaises
  • 36 courts-métrages internationaux
  • 17 courts-métrages canadiens
  • 26 courts-métrages d'animation
  • 22 courts-métrages réalisés par des étudiants
  • 5 courts-métrages autochtones
  • 70 productions réalisées par des femmes

Saskatchewan

Cinéma