•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une compagnie britanno-colombienne loue des chambres d'aînés à de jeunes locataires

Natalia Šišoláková et Alphada Sefiuk font un casse-tête.

Natalia Šišoláková, âgée de 31 ans (à gauche), et sa colocataire Alphada Sefiuk, âgée de 83 ans (à droite), à Kelowna, en Colombie-Britannique.

Photo : Amanda Poole

Radio-Canada

Une nouvelle compagnie en Colombie-Britannique, Happipad, permet aux personnes âgées de louer des chambres à des jeunes cherchant du logement abordable.

Des aînés propriétaires peuvent créer des profils personnels sur le site web de Happipad et télécharger des photos des chambres qu'ils veulent louer. De leur côté, les jeunes à la recherche d'une chambre créent également des profils, qui sont soumis à une vérification de casier judiciaire et de comportements à risque dans 110 000 bases de données à travers 240 pays.

À la suite d'une entrevue, les propriétaires décident s’ils veulent leur louer une chambre.

Ça permet aux aînés d’avoir des liens sociaux et même une source supplémentaire de revenus pour leur permettre de demeurer chez eux, explique la cofondatrice de Happipad, Cailin Libby.

De plus, ajoute-t-elle, le service permet à des jeunes d’avoir accès à un logement abordable. Des chambres coûtant 500 $ par mois sont annoncées sur leur site.

Pour Peter Kashaya, âgé de 19 ans, les prix abordables ne sont pas le seul avantage.

Honnêtement, je crois qu’il est moins difficile de vivre avec des aînés que de vivre avec des personnes de mon âge parce qu’ils sont à leur affaire. Ils ne font pas trop de bruit, dit-il.

Des services d’intervention professionnels, tels que des services de conseillers, sont également offerts par la compagnie au cas où un conflit entre colocataires devrait être résolu.

Selon le dernier recensement de Statistique Canada, 418 370 chambres demeurent vides dans des maisons appartenant à des personnes âgées dans le Lower Mainland.

La compagnie a actuellement des clients à Kelowna et dans l’Okanagan. Elle compte étendre ses activités dans le reste de la Colombie-Britannique d’ici septembre et étendre ses services à tout le Canada par la suite.

Selon les informations de Aamanda Poole, CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !