•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fin des recherches pour retrouver l’hydravion d’Air Saguenay

Le nez d'un appareil de type Beaver rouge et blanc.

L'avion qui s'est écrasé au Labrador est un appareil d'Air Saguenay de type Beaver comme celui-ci.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les Forces armées canadiennes ont mis un terme aux recherches pour retrouver l'hydravion d’Air Saguenay et les trois hommes disparus à la suite de l’écrasement d'un l’appareil dans un lac du Labrador, il y a près d’un mois.

Sept hommes se trouvaient à bord de l’hydravion du transporteur Air Saguenay qui s’est écrasé le 15 juillet.

Quatre corps ont été retrouvés, mais trois hommes sont toujours portés disparus, y compris le pilote québécois Gilles Morin.

Les plongeurs de l'armée ont achevé leurs travaux le 6 août dernier et quitté les lieux trois jours plus tard.

Les militaires étaient demeurés sur place avec des véhicules télécommandés et une technologie de sonar pour sonder le lac Mistastin qui extrêmement profond, mais en vain.

La grandeur du lac, le terrain accidenté et le temps peu clément ont compliqué le travail de l’armée.

La cause de l’accident demeure encore inconnue. Le Bureau de la sécurité des transports du Canada poursuit son enquête.

Avec la Presse canadienne

Saguenay–Lac-St-Jean

Écrasement d'avion