•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jean-Pierre Szaraz se lance dans la bataille pour la mairie du Plateau

Le candidat Jean-Pierre Szaraz et le chef d'Ensemble Montréal Lionel Perez, qui lui tient la main en l'air.

Le candidat Jean-Pierre Szaraz a été présenté par le chef d'Ensemble Montréal, Lionel Perez.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Jean-Pierre Szaraz sera le candidat d'Ensemble Montréal au poste de maire de l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal lors de l’élection partielle du 6 octobre prochain.

Le chef de l'opposition officielle à l'Hôtel de Ville, Lionel Perez, a annoncé la candidature de M. Szaraz, lundi.

« Comme plusieurs citoyens, il n’aime pas ce qu’est devenu le Plateau durant les 10 ans de règne de l’ex-maire Luc Ferrandez : un arrondissement refermé sur lui-même, peu enclin à répondre aux besoins des familles et des commerçants. Pour nous, il est évident que le Plateau a besoin d’un maire qui soit à l’écoute des citoyens et qui connaît bien leur quotidien », a déclaré M. Perez.

Jean-Pierre Szaraz s’est récemment joint au mouvement citoyen contre la fermeture de la voie Camillien-Houde à la circulation de transit. Il milite pour le rétablissement d'un terrain de balle molle au parc Jeanne-Mance et s'est élevé contre l'interdiction de nouvelles places de stationnement dans les ruelles.

Consultant en médias sociaux, il travaille sur le Plateau depuis 20 ans. Il habite dans le quartier Hochelaga.

Candidat dans l'équipe de Denis Coderre en 2017, il s'était présenté au poste de conseiller d’arrondissement dans le district De Lorimier. Josefina Blanco, de Projet Montréal, avait remporté la victoire.

Revenant sur cette défaite, Jean-Pierre Szaraz dit qu'il s'est reposé deux jours avant de reprendre le travail, rencontrant beaucoup de résidents, au point d'avoir bien élargi sa base, dit-il.

Ce fils de commerçant veut faire de la « démocratie », de la « mobilité » et des « commerces » les bases de son engagement.

« Je viens d'une famille de commerçants, je connais les commerces. Je sais ce que ça prend pour être commerçant. Je sais que ce sont des pères et des mères qui tiennent les commerces. On ne peut plus leur tourner le dos. Je vais demander leur appui. Je vais les aider », a lancé le candidat.

Un premier candidat à la succession de Luc Ferrandez, Luc Rabouin, a remporté l'investiture de Projet Montréal la semaine dernière.

Grand Montréal

Politique municipale