•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Haute voltige aérienne façon Red Arrows dans la capitale nationale

Des avions rouge en formation.

Les neuf appareils britanniques Red Arrows sont arrivés à Gatineau en formation groupée le lundi 12 août.

Photo : Radio-Canada

Christelle D'Amours

Neuf appareils d’un rouge vif virevolteront en formation groupée au-dessus d’Ottawa puis de Gatineau mardi. Les Red Arrows britanniques font un arrêt dans la capitale nationale à l’occasion de leur première tournée nord-américaine en 25 ans.

Gatineau fait partie des quelques villes qui reçoivent l’escadrille acrobatique Red Arrows, les avions de la Royal Air Force (RAF), pendant leur tournée en Amérique du Nord. Une visite si attendue que l’organisation Aero Gatineau-Ottawa a décidé de créer un spectacle spécialement pour l’occasion.

Ça fait 11 ans qu’ils ne sont pas venus au Canada, se réjouit Michel Côté, directeur de la programmation d’Aero Gatineau-Ottawa, qui décrit les appareils d’un rouge vif comme l’équivalent de Snowbirds, mais avec un peu plus de grâce et un peu plus spectaculaires.

C’est la crème de la crème des équipes de voltige internationales. C’est un gros morceau.

Michel Côté, directeur de la programmation d’Aero Gatineau-Ottawa

M. Côté ajoute que les Red Arrows sont plus performants et plus rapides que les Snowbirds, ce qui leur permet d’effectuer des figures complexes comme la forme d’un cœur ou celle d'une spirale « tornade ». Lorsqu’ils effectuent leurs prouesses, les appareils laissent un sillon de fumée bleue, blanche ou rouge.

Ils font des manœuvres très compliquées au niveau technique, renchérit la haute-commissaire britannique au Canada, Susan le Jeune d’Allegeershecque. Elle précise que les pilotes cumulent tous au minimum 12 années d’expérience et ont occupé des rôles actifs de combat au sein des forces armées.

Ils sont sélectionnés non seulement pour leur excellence en pilotage, mais aussi pour leur personnalité. Parce que l'on comprend qu’ils sont aussi ambassadeurs, ils sont de super communicateurs , affirme Mme le Jeune d’Allegeershecque.

Pour voir les Red Arrows en action, regardez ce reportage de Marilou Lamontagne :

Les Red Arrows en ville

Spectacle en deux (et même trois!) temps

Mardi, les aéronefs britanniques de la RAF survoleront d’abord la colline du Parlement vers 10 h, au même moment que le changement de garde. La haute-commissaire britannique au Canada y voit un moment « symbolique » et un lien historique entre l’armée britannique et le Canada.

Pour nous tous, c’est un symbole de notre pays, de l’armée, mais aussi de l’avenir, affirme-t-elle.

L’un d’entre eux, le Silver Spitfire, est considéré comme un emblème de la liberté et de l’héritage britannique. Il doit prendre part au spectacle mardi, mais son arrivée à Gatineau était encore incertaine lundi après-midi alors que l’avion, en pleine tournée mondiale, était toujours cloué au sol outre-mer.

Un modèle d'avion Spitfire gris sur une piste atterrissage.

Un modèle Spitfire atterrit à l'aéroport exécutif de Gatineau-Ottawa.

Photo : Radio-Canada

En après-midi à l’aéroport de Gatineau, le public pourra d’abord assister aux prouesses de trois avions Spitfire, un appareil historique dans l’histoire de la Deuxième Guerre mondiale, selon Michel Côté.

C’est l’avion qui a changé le niveau de combat. On a pris l’avantage avec cet avion-là, soutient-il. C’est un avion très particulier pour les Britanniques, et les Canadiens aussi ont piloté les Spitfires durant toute la Seconde Guerre mondiale.

La grande finale du spectacle est réservée à la démonstration acrobatique complète des Red Arrows, prévue pour 15 h 30. Les pilotes britanniques rencontreront ensuite le public.

Pour y aller

Spectacle Les Britanniques s’en viennent
13 août à 13 h
Aéroport exécutif de Gatineau-Ottawa

Ottawa-Gatineau

Spectacles