•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Saskatoon veut réduire le coût du renouvellement des permis pour le cannabis

Un employé présente des cocottes de cannabis.

La Ville de Saskatoon indique que des frais de renouvellement de permis fixés à 500 $ suffiraient à couvrir les dépenses pour réguler le marché du cannabis.

Photo : Radio-Canada / Briar Stewart

Radio-Canada

Saskatoon veut réduire considérablement les frais de renouvellement annuel des permis de production et de vente de cannabis en les faisant passer de 10 000 à 500 $.

La Ville avait justifié les frais élevés actuels par les coûts importants prévus pour la mise en place des procédures administratives rendues nécessaires par la légalisation du cannabis, l’année dernière.

Le coût du premier permis d'exploitation pour les producteurs et les détaillants de cannabis sont établis à 20 000 $ et ne changeront pas.

Les coûts liés à la légalisation du cannabis ont été de 167 760 $ de juin 2017 à juin 2019, selon un rapport de la Ville.

Pour la même période, la Ville a perçu 140 000 $ des détaillants de cannabis, ce qui lui laisse un déficit de 27 750 $.

La Municipalité indique que des frais de renouvellement de permis fixés à 500 $ suffiraient à combler ce déficit.

Des frais jugés encore trop élevés

Certains propriétaires de magasins de cannabis se réjouissent de ces changements, mais d'autres estiment que les nouveaux frais seraient encore exorbitants.

« Ce serait génial », se réjouit le propriétaire du magasin de cannabis Pot Shack, Geoff Conn.

Cierra Sieben-Chuback, souriante, se tient près d'un arbre.

Cierra Sieben-Chuback fait partie des 51 commerçants qui ont obtenu un permis de vente de cannabis en Saskatchewan. Plus de 1500 personnes ont posé leur candidature pour ces permis.

Photo : Radio-Canada / CBC/Tom Waldron

Pour sa part, la propriétaire de la boutique Living Skies Cannabis, Cierra Sieben-Chuback, estime que les frais de renouvellement de permis pour son commerce devraient être comparables à ceux des autres commerces, à savoir 85 $.

« Honnêtement, nous sommes comme tout autre commerce, sauf que nous vendons un produit nouvellement légalisé au Canada. Ce serait génial d’être traité de façon équitable », lance-t-elle.

Réduire les restrictions pour les entreprises productrices de cannabis

D’un autre côté, la Ville examine la possibilité de modifier les règlements municipaux sur la situation des terrains de production de cannabis.

Selon des les règlements actuels, ces terrains sont autorisés dans le centre industriel situé dans le nord de la ville. Des centres de production de cannabis peuvent aussi être installés dans des zones d’industrie légère, mais cela nécessite une autorisation spéciale de la Ville. Les modifications à l’étude prévoient d’enlever cette dernière exigence.

Actuellement, il n’y a pas d’entreprises de production de cannabis installées à Saskatoon, mais la Ville a récemment reçu deux demandes de permis d'entreprises.

Avec les informations de Guy Quenneville

Saskatchewan

Politique municipale