•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le 50e Festival Folk de Regina a été incroyable, dit la directrice artistique Sandra Butel

La directrice artistique du Regina Folk Festival, Sandra Butel, sourit.

Après quelques semaines chargées, Sandra Butel s’accordera du temps pour se reposer avant de préparer la programmation 2020 du Festival Folk (archives).

Photo : Radio-Canada / Dann McKenzie

Radio-Canada

Au lendemain de la conclusion du 50e Festival folk de Regina, sa directrice artistique, Sandra Butel, se dit comblée. Selon les organisateurs, environ 45 000 personnes se sont déplacées cette année pour les trois jours de festivités.

« C’était incroyable. C’était vraiment une belle célébration des 50 ans. Il y avait de la bonne musique et une belle énergie sur le site », affirme Sandra Butel en entrevue lundi après-midi.

Nous avons mis plus d’argent dans notre budget pour les artistes. Nous savions que nous allions avoir quelque chose d’incroyable.

Sandra Butel

Bien que l’organisation se soit attendue à recevoir beaucoup de visiteurs, Sandra Butel admet que d’avoir accueilli près de 45 000 festivaliers de vendredi à dimanche était « complètement au-delà de [ses] espérances », d’autant plus que le chanteur de musique country Garth Brooks était de passage à Regina pour deux spectacles au stade Mosaic.

La pluie a aussi été de la partie vendredi soir.

« Nous ne savions pas quelles allaient être les conséquences de la venue de Garth [Brooks], mais finalement, cela n’a pas eu d’impact sur nous », se réjouit-elle. Vendredi, Sandra Butel avait annoncé que le nombre de billets déjà vendus était supérieur à celui de 2018.

Charmée par Sofia Viola

Avant d’être directrice artistique et PDG du Festival folk de Regina, Sandra Butel se décrit d’abord et avant tout comme une grande passionnée de musique qui adore découvrir de nouveaux talents.

La fin de semaine dernière lui a permis, dit-elle, de tomber sous le charme de Sofia Viola, une artiste de 30 ans originaire d’Argentine.

« Je ne l’avais jamais vue auparavant. Engager quelqu’un que je n’ai jamais vu, ce n’est pas quelque chose que je fais d’habitude. Elle a eu du retard avec son avion, elle est arrivée à Regina seulement 1 heure 30 minutes avant le spectacle. Elle était seule sur la scène, mais elle m’a vraiment surprise avec une belle prestation », se réjouit Sandra Butel.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Musique