•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des défis pour les destinations touristiques les plus populaires de l'Est-du-Québec

Un homme et une femme marchent vers une plage où se trouvent aussi d'autres personnes qui profitent des lieux.

La plage de Haldimand à Gaspé est très fréquentée.

Photo : Radio-Canada

Marie-Christine Rioux

Certaines destinations de l'Est-du-Québec sont particulièrement prisées des touristes en période estivale qui voient parfois leur population doubler l'été. Cette popularité crée une pression sur les services publics des municipalités les plus populaires.

En entrevue à l'émission d'Est-en-Est lundi après-midi, les maires de Gaspé, de Tadoussac et des Îles-de-la-Madeleine ont abordé la question des défis que cause leur popularité auprès des touristes.

Aux Îles-de-Madeleine, la population passe presque du simple au double l'été, selon le maire Jonathan Lapierre.

L'archipel passerait d'environ 13 000 habitants à plus de 20 000 en période de pointe touristique.

C'est d'abord et avant tout une bonne nouvelle d'avoir ces gens-là qui viennent nous voir.

Jonathan Lapierre, maire des Îles-de-la-Madeleine

Selon M. Lapierre, ce flot de touristes ajoute tout de même une charge supplémentaire sur les services publics de l'archipel.

Pour les matières résiduelles, par exemple, on génère beaucoup plus de volume à traiter, donc ça exerce une pression. Même chose du côté de la gestion de l'eau. En habitant sur une île, l'eau potable est une denrée qui est irremplaçable, dont il faut faire preuve d'une gestion la plus rigoureuse possible, affirme le maire des Îles-de-la-Madeleine.

Deux femmes discutent au centre d'une oeuvre représentant des canots amérindiens.

Le fameux concours de châteaux de sable attirent beaucoup de curieux aux Îles-de-la-Madeleine.

Photo : Radio-Canada / Philippe Grenier

Les problèmes rencontrés à Tadoussac, où la population triple en été, sont similaires.

Selon le maire, Charles Breton, le nombre élevé de touristes met de la pression sur les infrastructures municipales conçues pour desservir près de 800 résidents.

On est 800 pour payer des infrastructures pour plus de 3000 personnes. C'est certain que c'est lourd pour une petite municipalité. [...] C'est tout un défi.

Charles Breton, maire de Tadoussac

Contrairement aux Îles-de-la-Madeleine où la durée moyenne des séjours des visiteurs est d'une semaine ou plus, les visites sont souvent courtes à Tadoussac.

On évalue à 300 000 personnes qui passent à Tadoussac chaque année, précise M. Breton.

Le traversier Tadoussac-Baie-Saint-Catherine

La traverse entre Tadoussac et Baie-Saint-Catherine est très achalandée en période estivale.

Photo : Radio-Canada / Evelyne Côté

De son côté, le maire de Gaspé, Daniel Côté, souligne que le flot de touristes crée surtout des défis au niveau de l'offre d'hébergement dans la ville.

On a un gros huit semaines où il n'y a pas grand disponibilités dans les campings et les hôtels. Dans les restaurants, c'est souvent très rempli également. Le corollaire qui vient avec ça, c'est la pénurie de main-d'oeuvre qu'on vit. [...] On manque tellement de gens pour travailler, avance M. Côté.

Les résidents patients malgré le fort achalandage touristique

Selon le maire des Îles-de-la-Madeleine, les résidents se questionnent sur la capacité de l'archipel à accueillir autant de visiteurs, mais ne formulent pas nécessairement de plaintes à l'encontre des touristes.

De son côté, le maire de Tadoussac soulève le problème du camping improvisé dans certains lieux plus fragiles de sa municipalité.

C'est certain que c'est important pour nous, l'industrie touristique. On est mono-industriel à Tadoussac, c'est ce qui fait vivre le village. [...] Mais il faut vraiment veiller à la qualité parce que ça peut devenir un handicap d'être trop populaire. Il faut vraiment veiller au respect de l'environnement pour que les gens continuent à avoir envie de venir ici, avance Charles Breton.

Des cannes de bières au sol dans les feuilles mortes

Certains citoyens de Tadoussac se sont dit irrités par le camping illégal sur le territoire de la municipalité.

Photo : Radio-Canada / Olivier Roy Martin

Le maire de Gaspé abonde dans le même sens que son collègue de Tadoussac. Les campings hors site, entre autres, c'est ce que j'ai entendu le plus cette année, mentionne Daniel Côté.

Bas-Saint-Laurent

Tourisme