•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le chanteur ivoirien DJ Arafat meurt dans un accident de moto à 33 ans

L'homme porte des lunettes noires et pose avec un trophée dans chaque main.

Le chanteur ivoirien DJ Arafat, à Abidjan, le 16 octobre 2016

Photo : AFP/Getty Images / ISSOUF SANOGO

Radio-Canada

DJ Arafat, l'un des artistes les plus populaires de la Côte d'Ivoire, est mort lundi à 33 ans après un accident de moto survenu dans la nuit, suscitant une grande émotion dans ce pays.

DJ Arafat, de son vrai nom Ange Didier Houon, est mort lundi à 8 h dans un hôpital d'Abidjan à la suite d'un accident de la circulation qui s'était produit au cours de la nuit dans la capitale économique ivoirienne, selon ce qu'a précisé la Radio-Télévision publique ivoirienne (RTI) sur son compte Twitter.

On est tous sous le choc, a témoigné auprès de l'Agence France-Presse (AFP) Ickx Fontaine, producteur ivoirien et spécialiste du hip-hop. DJ Arafat était au sommet depuis 15 ans et son premier succès, Jonathan. C'était impressionnant.

C'était un vrai chanteur et un batteur [...], il a donné un nouveau souffle au coupé-décalé, un courant musical très populaire en Côte d'Ivoire.

Une foule de 1 millier de fans en pleurs était rassemblée lundi après-midi devant la polyclinique des Deux Plateaux, à Cocody, où est mort le chanteur, selon des journalistes de l'AFP.

DJ Arafat avait été désigné meilleur artiste de l'année aux prix du coupé-décalé ivoiriens en 2016 et en 2017.

Genre musical, mais aussi attitude, le coupé-décalé, musique au rythme endiablé utilisant souvent des sons électroniques, est né en 2003 dans les boîtes de nuit ivoiriennes pour se disséminer ensuite dans toute l'Afrique. Il a commencé à conquérir l'Europe et les États-Unis, notamment grâce aux sportifs qui ont popularisé certains pas de danse.

DJ Arafat était un monument de la musique ivoirienne. Il donnait des concerts dans toute l'Afrique, a témoigné Ozone, un producteur de hip-hop et animateur de télévision.

Il avait un charisme naturel. Il restera une force pour la musique ivoirienne et africaine.

Parmi ses succès, on peut retenir Kpangor (2005), Zoropoto (2011), Enfant béni (2018). Ironiquement, sa dernière chanson s'intitulait Moto moto.

Avec les informations de Agence France-Presse

Célébrités

Arts