•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Meurtre d'un détenu à la prison de Shediac : un homme de 20 ans plaide coupable

Un agent de sécurité marche dans le couloir d'un centre de détention.

Michael Matchett, originaire de Miramichi, a été trouvé mort après une attaque menée à son insu par le jeune de 20 ans.

Photo : CBC / CORRECTIONAL SERVICE OF CANADA

Radio-Canada

Un homme de 20 ans accusé d'avoir tué un codétenu a plaidé coupable de meurtre au deuxième degré.

Michael Fallon était accusé du meurtre de Michael Matchett, alors âgé de 33 ans, à la suite d'une bagarre qui a mal tourné au Centre correctionnel provincial de Shediac.

Une audience préliminaire de cinq jours devait commencer lundi, mais l'accusé a plaidé coupable de meurtre au second degré et d'agression d'un membre de la Gendarmerie Royale du Canada (GRC).

Co-chambreurs

La procureure de la Couronne a pris la parole lors de l'audience préliminaire pour mettre un peu de lumière sur ce qui s'est passé dans la cellule des codétenus, le soir du 26 octobre 2018.

Selon l'enquête, Michael Fallon aurait frappé Michael Matchett au visage alors qu'ils étaient tous les deux dans leur cellule. Une bagarre a éclaté.

M. Fallon aurait poussé son adversaire par terre et l'aurait roué de coups.

L'intérieur de la prison.

Une audience préliminaire de cinq jours devait commencer ce lundi, mais l'accusé a préféré plaider coupable de meurtre au second degré et d'agression d'un membre de la Gendarmerie Royale du Canada.

Photo : Radio-Canada

Les agents correctionnels auraient apporté Michael Fallon dans une autre pièce et l'ont alors accusé de voies de fait grave pour ensuite lui donner le droit de contacter un avocat.

La procureure indique que l'incident a été filmé par les caméras de la prison.

Ce n'est qu'un peu plus tard que Michael Matchett aurait perdu connaissance à cause d'une blessure sérieuse derrière la tête. Il a été transporté d'urgence à l'Hôpital de Moncton, mais n'a jamais repris connaissance.

Il est mort le 3 novembre 2018. Une autopsie pratiquée sur le corps du défunt a confirmé qu'il était bel et bien mort d'un coup à la tête.

Le 7 novembre, les membres du corps policier se sont rendus au centre correctionnel de Shediac pour arrêter Michael Fallon, accusé de meurtre au second degré.

Agression d'un policier

C'est lors de son arrestation que M. Fallon s'est montré agressif. Il a alors été transporté vers une autre pièce pour le calmer. Durant le bref chemin entre les deux pièces, Michael Fallon a frappé au visage un des officiers qui s'occupaient de lui. L'agent s'est retrouvé avec le nez cassé.

Lors de sa comparution de lundi, ces faits ont été partagés à l'audience. La Couronne a demandé une déclaration du policier blessé ainsi que de la famille du défunt détenu.

Michael Fallon entendra sa peine le 26 septembre prochain.

Selon les renseignements de CBC

Nouveau-Brunswick

Crimes et délits