•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Victoire du Trifluvien Louis-Philippe Dumoulin sur le circuit du GP3R

Les trois pilotes sur le podium

Louis-Philippe Dumoulin est monté sur la plus haute marche du podium, alors qu'Alex Tagliani a pris la deuxième place et Jean-François Dumoulin, la troisième.

Photo : Radio-Canada / Sébastien St-Onge

Radio-Canada

Le pilote Alex Tagliani n'a pas réussi à défendre son titre de champion de la série NASCAR Pinty's sur le circuit du Grand Prix de Trois-Rivières (GP3R). C'est plutôt Louis-Philippe Dumoulin qui a raflé la première place.

Il a profité d’un tête-à-queue d’un retardataire pour dépasser Alex Tagliani et prendre la tête. Le Trifluvien jubilait après l’avoir emporté sur le circuit où il a fait ses premiers pas.

C’est complètement fou comme feeling, ça ne s’explique pas!, a lancé le pilote à la fin de la course.

Son frère, Jean-François Dumoulin, a pris la troisième place, alors qu’Alex Tagliani est arrivé deuxième. Le pilote de Saint-Léonard-d’Aston, Marc-Antoine Camirand, a quant à lui dû abandonner après une collision.

Pour écouter l'entrevue du pilote Louis-Philippe Dumoulin à l'émission Facteur matinal, cliquez ici.

Un pas de plus vers un rallycross d’hiver

Par ailleurs, le gouvernement fédéral versera 180 000 $ au Grand Prix de Trois-Rivières pour la tenue de courses de rallycross d'hiver.

Le ministre de l'Infrastructure et des Collectivités, François-Philippe Champagne, en a fait l'annonce dimanche, tout juste avant le départ de la série NASCAR Pinty's.

On veut devenir la plaque incontournable de la course automobile au Canada.

François-Philippe Champagne, ministre de l'Infrastructure et des Collectivités

L’événement devait se tenir à l’hiver 2019, mais il a été repoussé. Le directeur général du GP3R, Dominic Fugère, espère que cette fois-ci sera la bonne.

Pour nous, c’est la première d’une série d’annonces dont on a besoin pour être capable de mettre l’événement en place, note-t-il. Chose certaine, là, on a les moyens de nos ambitions, on va être capable de commencer à travailler amener cet événement-là chez nous dès février 2020.

Le circuit recouvert de glace sera à peu de chose près le même que celui du rallycross d’été, sauf que les rues de la ville seront épargnées pour éviter que les pneus cloutés des bolides ne les abîment.

Avec les informations de Sébastien St-Onge

Mauricie et Centre du Québec

Course automobile