•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Derniers sprints pour les Canadiens à la Coupe du monde de paracyclisme

Des paracyclistes lors de la Coupe du Monde Paracyclisme Route UCI à Baie-Comeau

Baie-Comeau accueille la Coupe du Monde de paracyclisme jusqu'à dimanche.

Photo : Jean-Baptiste Benavent

Miriane Demers-Lemay

La Coupe mondiale de paracyclisme bat son plein à Baie-Comeau pour une dernière journée de compétition.

Après trois jours de course, le Canada se positionne au 10e rang du classement. Jusqu’à présent, la compétition est dominée par l’Italie et les Américains.

Jeudi et vendredi, les Québécois Charles Moreau et Marie-Claude Molnar ainsi que l’Ontarienne Shelly Gautier ont remporté des médailles d'or et d'argent. Samedi, le Canada n’a pas gagné de nouvelles médailles dans les épreuves de vélo à main.

Le paracycliste Charles Moreau lors du contre-la-montre.

Le Québécois Charles Moreau faisait partie des favoris de la course parmi les compétiteurs H3.

Photo : Jean-Baptiste Benavent

Le moment le plus fort qu’on a eu jusqu’à présent, c’était l’arrivée des H5, les vélos à main les plus forts, se remémore Ian Beaulieu, le président de l'entreprise gérant l'événement, Gestion SPACT, à propos de la course remportée par l’ancien coureur de F-1 Alessandro Zanardi. Six ou sept coureurs se sont fait un sprint endiablé. C’était un moment spectaculaire, la foule était en délire!

Dimanche, c’est au tour des paracyclistes des classes sportives C et T ainsi que des tandems de prendre d’assaut les rues de Baie-Comeau.

La Coupe du monde, qui réunit plus de 230 athlètes provenant d’une trentaine de pays, se termine dimanche.

Un parcours mieux dessiné

Des changements ont été apportés pour améliorer la compétition à Baie-Comeau, une ville qui a déjà accueilli plusieurs fois des compétitions internationales de paracyclisme au cours des dernières années.

Les supporteurs des athlètes ont pu suivre la course par webdiffusion, qui a enregistré 7000 vues au cours de la première journée.

La Québécoise Marie-Claude Molnar lors de la Coupe du Monde Paracyclisme Route UCI 2019.

La Québécoise Marie-Claude Molnar a remporté une médaille d'or lors du contre-la-montre chez les C4.

Photo : Jean-Baptiste Benavent

Le parcours des athlètes, qui passait auparavant au sein du secteur commercial de la ville, a été modifié, ce qui a permis de réduire les inconvénients pour les commerçants et d’ouvrir un second accès à la course pour les supporteurs, selon M. Beaulieu.

Ce dernier ajoute que ce changement a également permis d’ouvrir une voie à contresens, offrant un accès plus fluide vers le centre hospitalier.

Baie-Comeau accueillera de nouveau la Coupe mondiale de paracyclisme l’an prochain. Toutefois, l’organisation attend un nombre beaucoup plus faible de paracyclistes puisque l’événement aura lieu trois semaines avant les Jeux paralympiques.

Côte-Nord

Parasports