•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Thomas Mercier nommé coordonnateur du Réseau de soutien à l'immigration francophone du Nord de l'Ontario

Un homme avec des lunettes regarde l'objectif.

Thomas Mercier sera basé à Sudbury. Il entrera en fonction le lundi 12 août.

Photo : Facebook / Carrefour francophone

Radio-Canada

Thomas Mercier a été nommé coordonnateur du Réseau de soutien à l'immigration francophone du Nord de l'Ontario, a annoncé sur sa page Facebook le Carrefour francophone de Sudbury, le fiduciaire du Réseau.

Thomas Mercier sera basé à Sudbury et entrera en fonction dès lundi.

Après avoir obtenu une maîtrise en science politique à l'Université de Lausanne, Thomas Mercier est revenu au Canada où il a notamment travaillé à l’Association des francophones du Nord-Ouest de l’Ontario (AFNOO), indique le site Internet du Carrefour francophone de Sudbury.

Il a également travaillé en tant que conseiller en employabilité pour les nouveaux arrivants francophones au sein de la Société Économique de l’Ontario et à l’Institut des politiques du Nord, dans le cadre du programme d’Intermédiaire communautaire et international, peut-on lire.

J’arrive avec des expériences et des connaissances, a souligné Thomas Mercier qui a travaillé directement auprès des nouveaux arrivants pour faciliter leur intégration dans le cadre de ses postes précédents.

Ce poste va me permettre de combiner plusieurs de mes intérêts, de mes passions et de mes expériences.

Thomas Mercier

Avec ce nouveau poste, M. Mercier explique qu'il travaillera avec une vision plus macro [...] pour améliorer le continuum de service dans son ensemble.

« Je vais plutôt aller à la rencontre des partenaires communautaires partout dans le Nord de l’Ontario [...] pour améliorer les services qu’ils nous offrent, travailler conjointement avec le gouvernement, le bailleur de fonds, [Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada] IRCC, qui finance le Réseau », a-t-il expliqué dimanche.

Cette nouvelle position est pour lui la poursuite de son travail pour attirer l'immigration francophone dans le nord de la province et œuvrer pour la rétention des nouveaux arrivants, une tâche qui lui tient à cœur, lui qui vient d'un petit village au nord de Québec.

Je viens d’une région éloignée des grands centres donc j’ai toujours eu cet intérêt-là pour la vitalité des régions éloignées, comme ici où l'on parle que de Toronto et et d’Ottawa, explique Thomas Mercier.

Les nouveaux arrivants, l’immigration francophone, c’est la clé du succès pour assurer une présence francophone et la vitalité, autant démographique, culturelle qu’économique, des Franco-Ontariens du nord de la province.

Thomas Mercier

De plus je me suis toujours intéressé à la question des minorités linguistiques, donc dans le cas présent, la question des francophones dans le Nord de l’Ontario, dit-il.

Thomas Mercier est arrivé en Ontario à Thunder Bay en 2017 pour travailler au sein de l'AFNOO.

Il remplace Christian Howald qui assume désormais les fonctions de directeur du Nord à la Société Économique de l'Ontario (SEO).

Nord de l'Ontario

Associations francophones