•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La passion du country envahit Saint-Gabriel-de-Rimouski

Des danseurs en ligne s'exercent dans un gymnase.

La danse en ligne est un incontournable du festival.

Photo : Radio-Canada / Marie-Christine Rioux

Radio-Canada

Le Festival country-western bat son plein jusqu'à dimanche à Saint-Gabriel-de-Rimouski. Plusieurs activités sont au menu, dont des spectacles musicaux, de la danse en ligne et des compétitions équestres.

Parmi les nouveautés cette année, des courses où des chevaux affronteront des motos samedi soir.

Il est dans un enclos près d'une remorque de transport.

Un cheval au repos

Photo : Radio-Canada / Marie-Christine Rioux

Tu es amateur de chevaux, tu es amateur de musique country plus tranquille, on a notre centre polyvalent, si tu veux sauter, eh bien on a sous le chapiteau qui rentre 700 à 800 personnes, ce qu'on a eu [jeudi] soir, illustre Olivan Fortin, président du Festival country western de Saint-Gabriel-de-Rimouski. C'était vraiment une belle soirée.

Le gymkhana est aussi très populaire avec cavaliers et montures qui rivalisent d’habileté et de coordination pour franchir rapidement le parcours rapidement et en commettant le moins d’erreurs possible.

Une toiture pliable le protège du soleil.

Un cheval blanc dans son enclos au repos

Photo : Radio-Canada / Marie-Christine Rioux

C'est souvent l'équipe que l'on fait avec son cheval, explique la cavalière Méganne Desrosiers. Il faut que tu fasses le plus vite possible, mais il ne faut pas que tu fasses tomber aucun obstacle… Il faut que tu passes à la bonne place au bon moment.

La jeune cavalière accorde une entrevue dans le secteur des enclos à chevaux.

Méganne Desrosiers, cavalière

Photo : Radio-Canada / Claude Côté

On essaye de battre nos temps. C'est vraiment le chronomètre qui compte.

Tony Landry, cavalier
Il porte un large chapeau de cowboy noir durant l'entrevue.

Tony Landry, cavalier

Photo : Radio-Canada / Claude Côté

Ça doit faire au moins douze à quinze ans qu'on vient ici, indique le cavalier Tony Landry. Avant, il y avait des rodéos, on a arrêté un peu de venir, l'association n'était plus là-dedans. Et puis, là ils ont recommencé ici avec l'association. Un beau site, une belle place. C'est bien organisé. [...] L'amour des chevaux aussi est là. Le monde a découvert cette passion-là.

Plusieurs modèles de chapeaux de cowboy sont disposés sur la table d'un kiosque.

De nombreux accessoires country sont disponibles sur place.

Photo : Radio-Canada / Marie-Christine Rioux

Pour le gymkhana comme les autres compétitions équestres, c'est près de 100 cavaliers qui montreront leur savoir-faire durant le festival. Les chanteurs et danseurs country vont aussi montrer leurs prouesses.

C'est festif! C'est rassembleur! Le country, c'est bon, j'aime toutes les musiques, mais le country, ça va nous chercher plus.

Olivan Fortin, président du Festival country western de Saint-Gabriel-de-Rimouski
Il porte le chandail avec le logo du festival et un chapeau de cowboy affichant la mention rodéo.

Olivan Fortin, président du Festival country western de Saint-Gabriel-de-Rimouski

Photo : Radio-Canada / Claude Côté

Entre 20 000 et 25 000 festivaliers sont attendus au festival, selon le comité organisateur.

Avec les informations de Marie-Christine Rioux

Bas-Saint-Laurent

Musique