•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un suprémaciste de droite, qui aurait planifié une attaque, est arrêté à Las Vegas

Un jeune homme portant une casquette et une veste pare-balles.

En 2016, Conor Climo disait souhaiter former une « milice citoyenne » à laquelle il participerait, muni d'une arme d'assaut.

Photo : KTNV

Hugo Prévost

Conor Climo, un jeune Blanc dans la vingtaine, a été arrêté jeudi à Las Vegas. Les autorités fédérales affirment que l'individu, qui était directement lié à un groupe se revendiquant du suprémacisme blanc, aurait prévu de s'en prendre à des membres de la communauté LGBTQ et à des juifs.

Selon des documents officiels publiés par le bureau du procureur du Nevada du département de la Justice, M. Climo, 23 ans, a été arrêté et accusé de possession de composants servant à fabriquer des explosifs. Cette démarche fait suite à une enquête rassemblant plusieurs agences, sous l'égide du FBI.

Le jeune homme a comparu vendredi après-midi devant une juge du Nevada pour y être accusé officiellement.

Toujours selon l'acte d'accusation, Conor Climo communiquait avec des personnes qui s'identifiaient à la mouvance de la suprématie blanche et utilisent le mouvement national socialiste pour promouvoir leur idéologie.

L'organisation encourage les attaques contre le gouvernement fédéral, y compris les infrastructures essentielles, les minorités culturelles et les membres de la communauté LGBTQ, soutient la Justice dans un communiqué publié en ligne.

M. Climo aurait évoqué, depuis le début de l'année, une attaque contre une synagogue de Las Vegas, la fabrication de cocktails Molotov et d'engins explosifs improvisés, en plus d'envisager d'effectuer une « surveillance » d'un bar de Las Vegas qui, dit-il, sert des clients homosexuels.

Il aurait par ailleurs tenté de recruter d'autres personnes pour l'épauler dans son attaque contre la synagogue, sans succès.

Un carnet de notes, saisi lors de son arrestation, contiendrait des schémas détaillant des attaques armées dans la région de Las Vegas, ainsi que des plans pour la fabrication de bombes.

S'il est reconnu coupable de possession d'une arme interdite – les pièces pour fabriquer une bombe –, il risque jusqu'à 10 ans de prison et une amende de 250 000 $ US.

Un passé trouble

Une recherche en ligne du nom de Conor Climo fait ressortir un reportage de 2016 de la chaîne KTNV, où M. Climo, portant une veste pare-balles et muni d'un AR-15, d'un couteau et de plusieurs chargeurs, dit vouloir mettre sur pied une « milice citoyenne » dans les rues du quartier de Centennial Hills, à Las Vegas.

Une chronique reprenant le reportage en question publiée sur le site Pace Vegas mentionne une chaîne YouTube attribuée à M. Climo, depuis disparue de la plateforme en ligne, où l'accusé aurait longuement abordé des questions liées au suprémacisme blanc.

Enfin, une page LinkedIn au nom de M. Climo mentionne qu'il travaille comme garde de sécurité pour l'entreprise Allied Universal.

Cette arrestation survient moins d'une semaine après la fusillade d'El Paso, au Texas, au cours de laquelle un suprémaciste blanc a ouvert le feu dans un Walmart, tuant 22 personnes. Vendredi, le présumé tireur a reconnu qu'il « visait des Mexicains ».

Politique américaine

International