•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des Autochtones ralentissent le trafic sur la Transcanadienne

Gros plan sur un homme dans une salle.

Le grand chef Jerry Daniels mentionne que sept danses rondes sont prévues d'ici au 10 septembre, et qu'elles auront pour effet de ralentir la circulation sur les routes où elles se tiendront.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le trafic sera au ralenti sur la route Transcanadienne à la frontière entre le Manitoba et l’Ontario en fin d’après-midi, vendredi, lorsque des Autochtones danseront sur la chaussée pour sensibiliser le public aux problèmes qui les touchent pendant la campagne électorale provinciale.

La danse ronde traditionnelle doit commencer vers 17 h 30 et se terminer vers 19 h 30, heure locale. Le grand chef de l'organisation autochtone Southern Chiefs, Jerry Daniels, précise que la route ne sera pas complètement bloquée pendant cette période, puisque son organisation laissera passer les voitures dans les deux directions toutes les 15 minutes.

L'organisation autochtone Southern Chiefs distribuera aux automobilistes des informations sur les questions qu’elle souhaite voir abordées pendant la campagne électorale.

Les organisateurs veulent ainsi sensibiliser la population avec cette danse ronde, qu’ils ne qualifient pas de manifestation. Sept de ces danses sont prévues pendant la campagne électorale, et il y en aura tous les vendredis d’ici au 10 septembre, jour de l’élection provinciale.

Quatre danses sont prévues le long de la frontière canado-américaine, et deux, le long de la frontière avec la Saskatchewan, précise Jerry Daniels.

Il faut être clair : nous avons permis que le principe du partenariat figure dans les traités et ce partenariat précède la création de la province. Il faut l'accepter, a dit Jerry Daniels, en entrevue à la radio de CBC pour expliquer pourquoi la danse aura lieu sur une route importante.

Nous n’avons jamais abandonné le territoire. Nous avons accepté de le partager, a-t-il ajouté.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Politique provinciale