•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Formation express pour soudeurs en demande

Un soudeur au travail.

Canmec cherche de 10 à 20 soudeurs pour compléter son équipe.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L’équipementier industriel Canmec prend le taureau par les cornes pour contrer la rareté de la main-d’oeuvre en formant du personnel sur mesure.

Canmec offre des formations rémunérées en entreprise de 4 semaines pour recruter de 10 à 20 nouveaux apprentis soudeurs.

Le programme a été monté par un ingénieur et un technicien de Canmec.

Karine Robillard en entrevue dans l'usine de Canmec.

La directrice des ressources humaines de Canmec, Karine Robillard, veut publiciser le nouveau programme.

Photo : Radio-Canada

Évidemment un métier de soudeur, ça prend une formation à l’école pour avoir un diplôme, alors nous ça va être plutôt une certification de formation, et pour pouvoir travailler sur nos projets ils vont devoir satisfaire à un test du Bureau canadien du soudage, explique la directrice des ressources humaines, Karine Robillard.

La formation ne vise pas à remplacer le programme d’éducation professionnelle qui dure 1800 heures.

Les apprentis soudeurs de Canmec verront moins de modules et seront payés moins cher que les soudeurs diplômés.

Les entreprises doivent être créatives pour se trouver du personnel. Ils vont former les gens du mieux qu’ils peuvent pour les rendre fonctionnels dans leurs usines, prêts à travailler, explique Marcel Cyr, enseignant au DEP en soudure-montage au Centre de formation professionnelle (CFP) du Fjord.

L’objectif de Canmec est de répondre à des besoins précis et immédiats.

Par la suite, les apprentis soudeurs pourraient terminer leur formation au CFP pour une reconnaissance des acquis.

Entre-temps, les centres de formation cherchent eux aussi à attirer plus de jeunes.

Celui d’Alma planche notamment sur un programme d’alternance travail-études où la formation serait divisée en parts égales entre les bancs d’école et l’expérience en entreprise. Les élèves pourraient gagner jusqu’à 15 000 $ au total dans ce programme.

Saguenay–Lac-St-Jean

Emploi