•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Canada perd des emplois, mais les salaires atteignent des sommets

Des travailleurs de la construction sur un chantier.

L'emploi au Québec a augmenté de 17 000 en juillet, et des hausses notables ont été observées dans les secteurs de la fabrication et de la construction.

Photo : La Presse canadienne / Ryan Remiorz

La Presse canadienne

Le Canada a perdu 24 200 emplois le mois dernier et son taux de chômage est passé à 5,7 %, une hausse de 0,2 %, ce qui donne à l'économie sa plus faible période de création d'emplois sur trois mois depuis le début de 2018, selon les plus récents chiffres de Statistique Canada.

L'organisme précise que pour un troisième mois d'affilée, l'emploi n'a que peu varié en juillet au pays. Il a augmenté au Québec et à l'Île-du-Prince-Édouard, alors qu'il a reculé en Alberta, en Nouvelle-Écosse et au Nouveau-Brunswick.

Au Québec, le taux de chômage s'est maintenu à 4,9 % le mois dernier comme c'était le cas en juin, grâce à une hausse du nombre de personnes actives sur le marché du travail. Du côté de l'Ontario, le taux de chômage a atteint 5,7 %, en légère hausse de 0,3 %.

Au Nouveau-Brunswick, le taux de chômage a bondi, de 7,8 % en juin à 8,5 % en juillet. Il a aussi augmenté en Nouvelle-Écosse, de 6,6 % à 7,4 %, alors qu'il a reculé à l'Île-du-Prince-Édouard, de 9,3 % à 8,4 %.

En Colombie-Britannique, l'emploi était stable pour un deuxième mois de suite en juillet. Le taux de chômage a également peu varié, se fixant à 4,4 %.

Du côté positif, Statistique Canada indique que la croissance des salaires en juillet a été forte, à 4,5 %, soit son plus haut niveau depuis janvier 2009.

La dernière enquête sur la population active de l'Agence a révélé que la création d'emplois est demeurée presque inchangée entre mai et juillet, période au cours de laquelle le Canada a créé en moyenne 400 emplois par mois.

L'économie avait connu une bonne série de gains sur le plan de l'emploi depuis le début de l'été dernier.

Même avec la baisse de juillet, comparativement à l'année précédente, les chiffres montrent que le Canada a ajouté 353 000 nouveaux postes, presque tous à temps plein.

Économie

Économie