•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fin de la perquisition au Zoo de Saint-Édouard : les derniers animaux évacués

Guérite à l'entrée du Zoo de Saint-Édouard.

Un ruban jaune délimitant un périmètre policier a été installé mardi devant l'entrée du Zoo de Saint-Édouard.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les agents de protection de la Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux (SPCA) de Montréal ont terminé mercredi leur perquisition au Zoo de Saint-Édouard, avec l’évacuation des derniers animaux qui étaient sur place.

Depuis le début de la perquisition, le 21 mai dernier, 240 animaux ont été évacués du site par les agents de la SPCA en collaboration avec les experts de la Humane Society International.

Cette perquisition fait suite au dépôt d’accusations criminelles de cruauté et de négligence envers les animaux à l’encontre du propriétaire, Normand Trahan.

Les déplacements d’animaux avaient été suspendus peu après le début de la perquisition, le temps qu’une première contestation soit entendue au palais de justice de Trois-Rivières. Ils ont pu reprendre le 19 juin après une décision favorable à la SPCA de Montréal.

La SPCA affirme que les 240 animaux ont été relogés sous supervision vétérinaire et qu’ils se trouvent actuellement dans des lieux où on répond à tous leurs besoins, avec les soins appropriés.

Le propriétaire du Zoo de Saint-Édouard, Normand Trahan, sera pour sa part de retour à la Cour le 16 août prochain pour la suite des procédures judiciaires. Ce sera alors l'étape de l'enquête préliminaire, qui vise à déterminer si la preuve est assez solide pour ordonner la tenue d'un procès.

Mauricie et Centre du Québec

Procès et poursuites