•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa recommande aux Canadiens à Hong Kong de faire preuve de grande prudence

Des policiers frappent un mur de parapluies avec des matraques.

Des policiers hongkongais tentent d'enfoncer une ligne de manifestants qui se protègent à l'aide de parapluies.

Photo : AFP/Getty Images / DALE DE LA REY

Radio-Canada

À l’instar de Washington, le gouvernement fédéral avertit les Canadiens à faire « preuve d’une grande prudence » s’ils doivent se rendre à Hong Kong, théâtre de manifestations chaotiques.

Affaires mondiales Canada a relevé son niveau d’alerte en « raison des manifestations à grande échelle qui perdurent ».

L'avis d'Ottawa suggère aux Canadiens de faire preuve d'une grande prudence en tout temps, de surveiller les médias locaux et de suivre les instructions des autorités locales.

Le ministère conseille aussi aux personnes désirant se rendre à Hong Kong de suivre régulièrement ses avis et mises à jour, et ce, avant le voyage.

Plusieurs autres pays, dont le Royaume-Uni, l'Australie et le Japon, ont également exhorté leurs ressortissants voyageant à Hong Kong à la prudence.

Le chaos se poursuit à Hong Kong depuis le 9 juin. Au début, les gens manifestaient contre le projet de loi sur l'extradition qui aurait pu envoyer des suspects en Chine continentale.

La législation a depuis été suspendue, mais les protestations se sont transformées en appels à des réformes démocratiques, à la démission du chef de l'exécutif Carrie Lam et à des enquêtes sur les allégations d'abus de la force par la police.

Selon la police de Hong Kong, 589 personnes âgées de 13 à 76 ans ont été arrêtées lors des manifestations depuis le début de celles-ci. Elles pourraient encourir des peines d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à 10 ans.

Environ 300 000 Canadiens vivent actuellement à Hong Kong.

Avec les informations de Reuters, et CBC

Politique fédérale

Politique