•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Festival country de Gatineau ne pourra pas s’installer au parc de la Baie

Des véhicules sont stationnés côte à côte sur le gravier.

Les véhicules récréatifs s'alignent dans le stationnement de l'ancien aréna Guertin dans le cadre du Festival de country du Grand Gatineau.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Ville de Gatineau rejette pour l’instant la possibilité pour le Festival country du Grand Gatineau de déménager au parc de la Baie. L’événement est revenu cette année sur le site extérieur de l’ancien aréna Guertin – il y était en 2014 –après avoir passé l'intervalle dans le stationnement du Casino du Lac-Leamy.

Une porte-parole de la Ville explique que le site du parc de la Baie est un ancien site d’enfouissement de déchets. En 2017 le ministère de l’Environnement et la Ville de Gatineau ont convenu qu’un plan directeur de l’aménagement du parc et des mesures de restauration devaient être réalisés, ajoute Rachel Rivard du Service des communications.

D’ici là, aucune nouvelle activité ou utilisation accrue du site [n’est] autorisée, ajoute-t-elle. Seul le Festival de montgolfières de Gatineau a été autorisé au fil des années à tenir ses activités dans le parc.

Un site plus vert pour les caravaniers

Le président du Festival, Michel Gervais, est conscient que le dossier n'est pas facile, mais il reste optimiste. Il espérait un déménagement de l'événement l'an prochain au parc de la Baie; il vise maintenant 2022.

Les organisateurs souhaitent offrir une meilleure expérience aux participants dans un environnement plus vert. Ils estiment qu'environ 60 % des 20 000 festivaliers proviennent de l’extérieur de Gatineau. Ils sont nombreux à se déplacer en véhicules récréatifs (VR).

La problématique avec le casino et Guertin, [c’est que] tout est sur l’asphalte, explique le président du Festival, Michel Gervais. Surtout les chaleurs qu’on a eues l’année dernière. On a eu la semaine la plus chaude de l’été pendant le festival.

Quand tu fais du camping sur l’asphalte, ce n’est pas intéressant.

Michel Gervais, président du Festival country du Grand Gatineau

On a eu des incidents avec des enfants, parce qu’il y a de jeunes familles qui viennent. Donc notre objectif ultime, c’est d’aller au parc de la Baie, ajoute-t-il. On a quand même un bon appui politique. Là, il reste à travailler. On se donne deux ans pour essayer de trouver des solutions.

Par ailleurs le site du parc de la Baie aurait permis à l’événement de doubler le nombre de festivaliers et d’accueillir davantage de caravaniers. Le parc offre en effet mille places à ces derniers, incluant des services d’eau potable et d’électricité.

Le 27e Festival country du Grand Gatineau se poursuit jusqu’au 11 août.

Ottawa-Gatineau

Musique country/folk