•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des bananes et des ananas poussent en plein coeur d'Halifax

Des fruits.

Ces fruits exotiques poussent dans les jardins publics d'Halifax.

Photo :  CBC

Radio-Canada

Des fruits normalement associés aux pays tropicaux ornent les jardins publics victoriens au coeur d'Halifax.

Bananiers, orangers, ananas, caféier et figuier : toute une plate-bande des jardins publics, près du kiosque à musique, est réservée à ces végétaux exotiques qui donnent des fruits savoureux, mais généralement importés au Canada.

Les curieux n'en croient pas leurs yeux lorsqu'ils voient ce qui grandit dans le jardin, et avec raison. C'est la première fois en une décennie qu'un bananier produit un plein régime de fruits dans cette région des Maritimes.

Ces plants ont été disposés dans le jardin cette année et la Ville espère que le projet ajoutera une touche particulière au parc victorien, au coeur d'Halifax.

Tu peux voir que le gazon a été abîmé ici , montre Heidi Boutilier, responsable de l’horticulture pour la Ville d'Halifax. Elle fait référence à l'endroit où, l'année dernière, l'équipe avait installé des agaves. Les visiteurs étaient si nombreux à tenter d'obtenir des graines ou à prendre des photos des plantes que l'endroit s'est desséché.

Deux personnes regardent le jardin.

L'herbe ne pousse plus aussi facilement autour du plant de bananes.

Photo :  CBC

Cette année toutefois, ce sont les bananes qui ont volé la vedette. Bien qu'entourés d'un plant de cacao, d'un figuier ou encore de l'odeur alléchante des oranges fraîches, les visiteurs semblent être attirés par le bananier avant tout.

Pour protéger les bananes des rôdeurs gourmands, on a organisé le site afin d'éloigner les fruits des sentiers.

Quant aux ananas, la nature a fait en sorte qu'ils se protègent eux-mêmes. Les feuilles d'ananas sont coupantes sur les rebords et si tu veux passer ta main au travers, tu vas avoir une petite coupure, affirme Mme Boutilier.

L'horticultrice explique qu'il est difficile pour les responsables de comprendre pourquoi les bananes décident de pousser cette année, mais ils sont contents de voir les résultats et espèrent que la plante poussera encore plus l'été prochain.

Les bananes ont commencé à pousser au mois de mars, mais mûrissent lentement. L'horticultrice croit que ces fruits seront prêts à être dégustés d'ici le mois de septembre.

Nouvelle-Écosse

Jardinage