•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

64 nouvelles accusations contre un enseignant à la retraite soupçonné de crimes sexuels

Il marche devant le palais de justice de Dartmouth en faisant un geste de la main pour éloigner les micros et caméras.

L'accusé, Michael Patrick McNutt, lors de sa comparution en cour le 24 janvier 2019 au palais de justice de Darmouth.

Photo : Radio-Canada / Olivier Lefebvre

Radio-Canada

Pas moins de 64 nouvelles accusations viennent d'être portées contre Michael Patrick McNutt, un enseignant à la retraite de la région d'Halifax soupçonné de crimes sexuels. Elles s'ajoutent à 27 accusations existantes.

Les premières accusations contre cet ancien enseignant et entraîneur ont été déposées à Dartmouth en janvier. Elles concernent 13 victimes présumées, mineures à l'époque des faits reprochés.

Vingt nouvelles victimes présumées ont porté plainte depuis. McNutt fait face à 21 nouvelles accusations de grossière indécence, à 16 accusations d'agression sexuelle et à 13 accusations d'attentat à la pudeur.

Ces agressions se seraient aussi produites dans la région d'Halifax dans les années 1970 et 1980, à l'exception de deux qui auraient été commises dans d'autres régions de la province.

Un homme devant le palais de justice de Darmouth

L'homme de 66 ans devrait comparaître en cour à une date indéterminée pour répondre à 91 accusations de crimes sexuels sur des mineurs.

Photo :  CBC

Les autorités policières croient que le nombre de victimes présumées est encore plus élevé. Elles les encouragent à s'avancer.

Nous voulons que les victimes sachent qu'elles ne seront pas jugées et qu'elles seront traitées avec compassion, dignité et respect durant tout le processus de l'enquête, peut-on lire dans un communiqué du service policier d'Halifax.

L'enquête a démarré en 2016, lorsque plusieurs personnes se sont présentées dans un poste de police pour porter plainte.

McNutt a été arrêté en janvier 2019 dans une résidence d'Halifax. Il est libre en attendant la suite des procédures judiciaires.

Avec les renseignements de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !