•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Néo-démocrates et conservateurs sont en mode électoral

Une voiture jaune avec la photo de la famille Kinew dessus.

Wab Kinew, le chef du NPD, a lancé officieusement sa campagne électorale.

Photo : Radio-Canada / Camille Gris-Roy

Radio-Canada

Le chef de l’opposition et du Nouveau Parti démocratique (NPD) du Manitoba, Wab Kinew, et le Parti progressiste-conservateur ont révélé des points importants de leurs campagnes en vue des élections provinciales du 10 septembre prochain.

La santé, une priorité du NPD

Wab Kinew promet d'inverser certains des changements mis en œuvre par le gouvernement progressiste-conservateur dans les hôpitaux de Winnipeg.

Un homme au micro, derrière lui un rassemblement.

Wab Kinew, le chef du Nouveau parti démocratique du Manitoba, lance sa campagne en vue des élections de septembre 2019.

Photo : Radio-Canada / Camille Gris-Roy

Je m'engage à être responsable et à écouter les citoyens de première ligne et à faire preuve de discernement face aux changements dont nous avons besoin dans le secteur de la santé.

Wab Kinew, chef du Nouveau Parti démocratique

Le chef du NPD affirme que, s'il devenait premier ministre, il annulerait deux des trois fermetures des salles d'urgences des hôpitaux Seven Oaks et Concordia, à Winnipeg.

Selon M. Kinew, l'Hôpital général Victoria, dans le sud de la ville, ayant été rénové de manière importante, il est difficile de rouvrir la salle d'urgence d'origine.

Par contre, il promet de réinstaurer les lits qui ont été supprimés par le Parti progressiste-conservateur au pouvoir.

Le fléau de la méthamphétamine 

Wab Kinew propose une approche globale pour contrer la crise de la méthamphétamine en cristaux qui menace la sécurité de la communauté.

« Cette approche s'attaquera aux causes premières de la toxicomanie, qui sont souvent des problèmes de santé mentale non diagnostiqués et des traumatismes liés à la petite enfance  », dit-il.

Pour sa part, Brian Pallister, le chef du Parti progressiste-conservateur, annonce que, s'il est réélu, il mettra en place un centre de désintoxication à court terme pour les consommateurs de méthamphétamine cristallisée.

Un homme.

Le Parti progressiste-conservateur veut combattre le problème de la méthamphétamine en cristaux.

Photo : Radio-Canada

Ce centre pourrait soigner de 20 à 30 patients à la fois pendant une durée de un à quatre jours. Les patients seraient ensuite redirigés vers d'autres des centres de rétablissement et des centres d'accueil.

De plus, M. Pallister affirme qu'il dépenserait plusieurs millions de dollars pour créer différentes initiatives pour le maintien de la sécurité dans la ville.

Cette nouvelle stratégie coûterait environ 20 millions de dollars.

Nous voulons aider les gens à sortir de cette tragédie et à emprunter la voie d'un rétablissement.

Brian Pallister, chef du Parti progressiste-conservateur

Les Manitobains sont toujours en attente du lancement officiel de campagne électorale.

La loi provinciale stipule que les campagnes électorales doivent durer entre 28 et 35 jours. Le premier ministre Brian Pallister devra donc lancer officiellement les élections au plus tard mardi prochain.

Avec les informations de La Presse canadienne et de CBC

Manitoba

Politique provinciale