•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux tentatives de records Guinness pour une bonne cause à Saint-Albert

François Latour pose pour une photo devant des moulins à battre.

François Latour est le président des Record Guinness Saint-Albert.

Photo : Radio-Canada / Denis Babin

Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La communauté de Saint-Albert dans l'est ontarien va tenter de battre, dimanche, non pas un, mais bien deux records Guinness. L’homme derrière cet événement, François Latour, promet une journée mémorable.

Le principal intéressé repart à la conquête d’un record qu’il a déjà détenu, soit celui du plus grand nombre de moulins à battre antiques à fonctionner en même temps durant 15 minutes. Ce titre, remporté en 2015, lui a été ravi par des agriculteurs manitobains l'année suivante.

Mon record de 2015 […] était [initialement] de 111 moulins. Je me suis fait battre par [les agriculteurs] du Manitoba avec 139 machines. […] Mon comité [organisateur m’a] demandé de […] ramener ça dans l’est du Canada, raconte M. Latour.

Ceux songeant déjà à battre la nouvelle marque qui sera établie en fin de semaine à Saint-Albert auront du pain sur la planche. Cette fois-ci, M. Latour est déterminé à réunir pas moins de 250 moulins à battre antiques provenant principalement de l’est ontarien et du Québec.

Avec 250 moulins à battre, je mets la barre quand même assez haute. C’est mon rêve d’avoir mon nom dans le Livre des records Guinness. J’ai l’ai eu un an, mais je ne l’ai pas eu assez longtemps, dit-il avec un sourire en coin.

Un gros plan sur la courroie de cuir d'un moulin antique.

En 2015, 111 moulins avaient battu le record du monde à Saint-Albert.

Photo : Radio-Canada / Denis Babin

Un deuxième record ayant une signification particulière

Comme si ce n’était pas déjà assez, François Latour s’attaque à un autre record, soit le déploiement du plus grand ruban rose humain.

Ce symbole revêt une signification particulière pour le président des Records Guinness Saint-Albert. En 2015, sa femme Suzanne a succombé à un cancer du sein.

Il faut battre 8265 personnes debout à la même place. Le ruban va être gros comme un terrain de football à peu près. […] Je veux faire une [collecte] de 100 000 $. J’ai perdu ma femme, mais je ne veux pas perdre ma fille, confie M. Latour.

Avec une foule attendue d’au moins 10 000 personnes, ce deuxième record sera assurément à portée de main.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !