•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Eskimos ont un nouveau président

La présidente du conseil d'administration des Eskimos, Janice Agrios, remet un chandail de la formation au nouveau président Chris Presson.

Chris Presson, à droite, est nommé président et chef de la direction des Eskimos d'Edmonton

Photo : Radio-Canada / Patrick Henri

Patrick Henri

L’Américain Chris Presson est le nouveau président et chef de la direction des Eskimos d’Edmonton. Il succède au Québécois Len Rhodes qui a quitté ses fonctions en février afin de tenter sa chance en politique provinciale. 

La présidente du conseil d’administration des Eskimos, Janice Agrios, admet que le processus de sélection a été long et difficile. 

Le mandat de trouver le nouveau patron des Eskimos a été confié à une firme professionnelle qui a travaillé en collaboration avec un comité formé, entre autres, d’administrateurs de l’organisation. 

Les candidats étaient très nombreux. Certains venaient d’Edmonton, d’ailleurs au Canada, des États-Unis et même d’outre-mer. 

L’expérience de Presson comme administrateur au sein de trois différentes ligues et comme gestionnaire d’un amphithéâtre sportif a fait de lui le candidat idéal pour l’organisation. 

Un homme de sports

Depuis 2014, Chris Presson occupait le poste de président des Rattlers de l’Arizona, une équipe qui évolue au sein de l’Indoor Football League (IFL).

Sous sa gouverne, l’équipe a remporté un championnat (2017) et a été nommé à trois reprises organisation par excellence de la ligue (2017-2019). En 2016, il a lui-même été nommé administrateur de l’année. 

Au cours des trois dernières années, Presson était également le président des Suns du Nord de l’Arizona, l’équipe-école des Suns de Phoenix de l’Association nationale de basketball (NBA). 

Presson a aussi fait sa marque dans le monde du hockey, alors qu’il a été président des Mallards de Quad City en 2010 et 2011 et des Sundogs de Phoenix de 2011 à 2014, deux équipes qui évoluaient au sein de la défunte Central Hockey League. 

Pas de changements majeurs

Le nouveau président des Eskimos n’entend pas faire de vagues pour souligner son entrée en fonction. 

Nous apporterons quelques changements, mais rien de majeur pour l’instant, a souligné Presson lors de sa première rencontre avec les médias d’Edmonton. 

Avant de mettre en place de nouvelles initiatives, Presson veut apprendre à connaître les supporteurs des Eskimos et savoir quels sont leurs besoins. 

Je veux que nous puissions répondre aux demandes des partisans et non leur imposer ce que nous croyons bon pour eux.

Chris Presson, président et chef de la direction, Eskimos

Selon Presson, les Eskimos font déjà de l’excellent travail pour répondre aux supporteurs, mais il ajoute que toute organisation peut toujours s’améliorer. 

Le nouveau président envisage faire plusieurs voyages entre l’Arizona et l’Alberta au cours des prochaines semaines. Il occupera son bureau au Stade du Commonwealth à temps plein dès le 1er septembre. 

Football

Sports