•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La GRC croit avoir trouvé les corps de Kam McLeod et Bryer Schmegelsky

La GRC croit avoir trouvé les corps des deux suspects dans la région de Gillam, dans le nord du Manitoba.

Photo : PPO

Radio-Canada

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) annonce qu'elle croit avoir retrouvé, dans le nord du Manitoba, les corps de Kam McLeod et de Bryer Schmegelsky, deux Britanno-Colombiens recherchés depuis plus de deux semaines après trois homicides survenus dans le nord de la Colombie-Britannique.

Mercredi matin, à 10 h, la GRC a retrouvé le corps de deux hommes dans des buissons épais, à 1 kilomètre de l’endroit où des objets personnels avaient été trouvés vendredi dernier, près du fleuve Nelson dans la région de Gillam, et à quelques kilomètres de l’endroit où le véhicule brûlé des suspects avait été abandonné.

Selon la commissaire adjointe Jane MacLatchy, commandante de la GRC au Manitoba, la police pense que les corps retrouvés sont ceux des deux suspects. Une autopsie sera effectuée à Winnipeg pour le confirmer.

C’est un soulagement, dit-elle, d’avoir trouvé les corps et de mettre fin à une chasse à l’homme difficile pour les communautés.

Chasse à l'homme pour retrouver deux fugitifs, notre couverture

L’enquête se poursuit

Malgré cette découverte, Annie Linteau, sergente d’état-major de la GRC de la Colombie-Britannique, a rappelé, dans une conférence de presse, mercredi après-midi, que l’enquête n’est pas encore conclue.

Notre travail d'enquête ne se termine pas là. Nous devons encore veiller à ce que les résultats de notre enquête [...] continuent de confirmer notre théorie et d’éliminer toute autre possibilité ou tout autre suspect. Tant que cette tâche ne sera pas terminée, notre dossier ne sera pas clos.

Annie Linteau, sergente d'état-major de la GRC de la Colombie-Britannique

Les membres de la GRC de la Colombie-Britannique poursuivront l’enquête sur les meurtres qui se sont produits dans cette province, et ce sont eux qui fourniront les détails subséquents.

Nous attendons toujours la confirmation définitive de l’identité des défunts, nous croyons qu’il s’agit des individus que la GRC recherchait, affirme Annie Linteau.

Communautés soulagées

Dwayne Forman, maire de Gillam, se dit soulagé, car [les citoyens de Fox Lake et de Gillam] ne s’inquiéteront plus de la présence de ces deux individus.

Clint Sawchuk, propriétaire de l'entreprise de voyages d'aventure Nelson River Adventures dans la région de Gillam, souhaite aussi que la vie reprenne son cours après ce « tourbillon » d'émotions.

L'homme pense qu'il aurait peut-être contribué à attirer l'attention de la GRC vers une zone de recherches autour de la rivière Nelson. Il raconte avoir repéré, vendredi, ce qui semblait être un sac ou un sac de couchage pris dans les saules près de la rive, et a contacté la police. La GRC s'est alors déplacée vers ce secteur pour enquêter, et c'est en chemin que les policiers auraient aperçu une chaloupe potentiellement liée aux suspects, estime Clint Sawchuk.  

De là, la police a suivi une piste qui l'a menée à la découverte d'objets « directement liés » aux fugitifs, puis à la découverte des corps.

Je suis très heureux que ce soit fini, dit Clint Sawchuk. « Pour quelqu'un [comme moi] qui circule régulièrement sur la rivière, c'était difficile de se concentrer quand on pense qu'il pouvait y avoir deux fugitifs dans les environs. »

Un bateau transportant des membres de l'équipe de récupération sous-marine de la GRC.

Un bateau transportant des membres de l'équipe de récupération sous-marine de la GRC photographié sur le fleuve Nelson dimanche, dans le cadre des fouilles lancées après la découverte d'un bateau en aluminium endommagé vendredi après-midi.

Photo : Radio-Canada / Angela Johnston/CBC

Pour sa part, Garrison Settee, grand chef de l’organisme Manitoba Keewatinowi Okimakanak, se dit satisfait de l’impression de dénouement que la découverte apporte aux Premières Nations de Fox Lake, de York Landing, de Tataskweyak et de War Lake.

Le chef de la Nation crie de Fox Lake, Walter Spence, remercie quant à lui la GRC pour son travail et toutes les personnes qui ont participé aux recherches difficiles des deux dernières semaines.

Je tiens à reconnaître la force des membres de notre communauté, de nos bénévoles et de ceux des communautés voisines; nous sommes restés vigilants en ces temps difficiles, dit-il.

De son côté, Nav Sahota, propriétaire de Kettle River Inn & Suites, à Gillam, dit se sentir plus en sécurité après cette nouvelle. Elle aurait toutefois préféré que les deux suspects soient retrouvés vivants.

Nous ne savons pas avec certitude si ce sont eux qui ont tué les victimes. Il y a donc beaucoup de questions qui restent sans réponse, dit-elle.

Deux corps retrouvés, la traque est terminée

Des recherches complexes

La GRC était à la recherche de Kam McLeod et de Bryer Schmegelsky depuis le 23 juillet.

D’abord portés disparus après la découverte de leur camionnette incendiée dans le nord de la Colombie-Britannique, Kam McLeod et Bryer Schmegelsky, tous deux de Port Alberni, sur l’île de Vancouver, ont rapidement été considérés comme des suspects dangereux relativement au meurtre par balles d'un couple de touristes.

Les corps de l’Australien Lucas Fowler, âgé de 23 ans, et de l’Américaine Chynna Deese, âgée de 24 ans, ont été trouvés le 15 juillet. La police estime qu’ils ont été tués le jour même ou la veille.

Le 19 juillet, le corps du Vancouvérois Leonard Dyck a été retrouvé dans le nord de la Colombie-Britannique.

Trois jours plus tard, le véhicule calciné utilisé par les deux suspects a été découvert dans le secteur de Gillam à 2 kilomètres d'où se trouvait le corps de Leonard Dyck.

Chynna Deese embrasse Lucas Fowler dans la première photo. Leonard Dyck, en gros plan, dans la deuxième photo.

Les corps des touristes Chynna Deese et Lucas Fowler, à gauche, ont été retrouvés près de Liard Hot Springs, en Colombie-Britannique, le 15 juillet. Le chargé de cours universitaire, Leonard Dyck, à droite, a été retrouvé mort quatre jours plus tard près de Dease Lake, en Colombie-Britannique.

Photo : Service de police de New South Wales et l'université de la Colombie-Britannique

Gillam est une petite communauté située à 730 km de Winnipeg, au Manitoba, dans une zone difficile et isolée.

Les policiers ont donc concentré leurs recherches des fugitifs dans ce secteur.

Le 24 juillet, la GRC a formellement accusé les deux hommes du meurtre au second degré de Leonard Dyck.

Le 4 août, la GRC a trouvé un bateau endommagé sur une berge du fleuve Nelson. L'équipe de récupération sous-marine a été envoyée sur place, mais la fouille du secteur n'a pas donné d'indices supplémentaires.

Le 6 août, la GRC a dévoilé que des objets directement liés aux fugitifs ont été trouvés le 2 août, sur la berge du fleuve Nelson, à 9 kilomètres de l'endroit où le véhicule brûlé des suspects a été abandonné.

Le 7 août, la GRC a annoncé que deux corps ont été trouvés dans des buissons épais à quelques kilomètres de l'endroit où a été abandonnée la voiture calcinée et à un kilomètre de l'endroit où les objets « directement liés » aux fugitifs ont été repérés. Les corps seraient ceux des deux suspects, selon la GRC.

Manitoba

Crimes et délits