•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Val-d'Or offre le stationnement gratuit aux anciens combattants

Des policiers, des vétérans et Pierre Corbeil posent dans la salle du conseil municipal.

La Ville de Val-d'Or offre le stationnement gratuit aux anciens combattants.

Photo : Radio-Canada / Thomas Deshaies

Thomas Deshaies

Les vétérans munis d'une plaque d'immatriculation distinctive n'ont plus à débourser un sou pour se stationner aux places où il y a des parcomètres dans les rues de Val-d'Or. Une mesure qui a pour objectif de reconnaître l'implication des citoyens dans les missions de l'Armée canadienne.

La Ville suit donc l'exemple de huit autres villes au Québec qui ont adopté une mesure similaire. Ce changement réglementaire concorde par ailleurs avec les cérémonies entourant le 75e anniversaire du débarquement de Normandie.

Le maire de Val-d'Or, Pierre Corbeil, explique que le conseil municipal a pris cette décision en raison d'une requête provenant des vétérans de Val-d'Or. Il y en aurait 27 qui résident dans la municipalité.

C'est un geste qui est peut-être petit, symbolique, mais qui est très significatif pour les personnes concernées.

Pierre Corbeil, maire de Val-d'Or

Une mesure qui vise à souligner l'apport des vétérans dans de nombreux conflits, et non uniquement la Seconde Guerre mondiale.

Les occasions de souligner ces grands conflits internationaux se font toujours en Europe, ajoute M. Corbeil. Par contre, il faut se rendre à l'évidence, il y a eu des engagements à Chypre, en Bosnie, dans l'ex-Yougoslavie, il y en a présentement en Syrie, il y a eu des missions d'aide en Haïti.

Un vétéran accorde une entrevue aux journalistes.

Georges Michaud, président de la Légion royale canadienne de Val-d'Or

Photo : Radio-Canada / Thomas Deshaies

Le président de la Légion royale canadienne de Val-d'Or, Georges Michaud, salue le geste de la Ville. « C'est une marque de reconnaissance, parce que ce monde-là ont risqué leur vie pour que nous on soit libres aujourd'hui », souligne-t-il.

M. Michaud espère que d'autres villes de l'Abitibi-Témiscamingue adopteront une mesure similaire. La Ville d'Amos offre elle aussi le stationnement gratuit aux vétérans et ce, depuis plusieurs années.

Abitibi–Témiscamingue

Politique municipale