•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Feu de forêt : l'avertissement d'évacuation s’étend dans l’Okanagan

Un feu brûle dans les montagnes de la vallée de l'Okanagan.

Les zones touchées par un avertissement d'évacuation sont les communautés de Penticton, de Summerland, de Naramata, de Keremeos, d'Oliver et d'Osoyoos.

Photo : BC Wildfire

Radio-Canada

Un avertissement d’évacuation mis en place en raison du feu de forêt d'Eagle Bluff, dans l’Okanagan en Colombie-Britannique, s’est élargi mercredi soir. Il est en vigueur pour les communautés de Penticton, de Summerland, de Naramata, de Keremeos, d'Oliver, d'Osoyoos et concerne maintenant aussi la région de McKinney Creek.

L’avertissement touche entre autres le parc d’affaires Senkulmen à Oliver où se trouve le Centre correctionnel de l'Okanagan qui compte 378 cellules.

Le feu de 900 hectares, est de plus en plus visible pour les communautés environnantes, selon le service de lutte contre les incendies, BC Wildfire.

Un avis de mauvaise qualité de l’air est également en vigueur.

Une partie de ce changement de taille est dû à une meilleure cartographie que nous avons pu obtenir hier soir lorsqu’une partie de la fumée s’est dissipée, a déclaré Nicole Bonnet de B.C. Wildfire. Elle peut aussi être attribuée au fait que nous avons constaté une croissance du feu hier en soirée et un peu plus au courant de la nuit.

Le feu pourrait continuer à grandir

Les autorités croient que le feu pourrait continuer à grandir. Selon Nicole Bonnet, ceci pourrait être bénéfique pour son équipe.

Ça ne semble pas être une bonne chose, mais en fait, ceci amènera le feu dans un terrain plus sécuritaire et plus opérable pour les équipes sur le terrain et pour l’équipement lourd. Ça créera de l’espace aérien additionnel pour les avions qui volent présentement.

Des gens regardent la fumée s'étendre dans le ciel, au-dessus des flammes.

La fumée du feu de forêt à Eagle Bluff s'est répandue dans la vallée de l'Okanagan.

Photo : Radio-Canada / Rhianna Schmunk

Des conditions extrêmes

BC Wildfire attribue la rapidité de croissance du feu aux « conditions extrêmes » que connaît actuellement la vallée de l'Okanagan. Des températures élevées rendent le sol sec et, donc facilement inflammable, selon l'agente d'information du centre d'incendie de Kamloops, Nicole Bonnett.

Il brûle sur des pentes assez escarpées et sur des terrains rocheux. C'est donc un défi [d'y accéder].

Nicole Bonnett, agente d'information du centre d'incendie de Kamloops.

Environnement Canada prévoit que les températures de la région continueront à grimper jusqu’à jeudi.

Nous prévoyons que les feux se ranimeront au fur et à mesure que nous avançons dans des parties plus sèches et chaudes de la journée, a confirmé Nicole Bonnett.

Une centaine de pompiers ainsi que des hélicoptères et des ravitailleurs d’eau combattent l’incendie en ce moment.

Avec les informations de CBC News

Colombie-Britannique et Yukon

Feux de forêt