•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Valérie Renaud-Martin officiellement candidate libérale

Mélanie Joly, Valérie Renaud-Martin et François-Philippe Champagne

Les ministres Mélanie Joly et François-Philippe Champagne étaient présents lors de l'assemblée d'investiture de Valérie Renaud-Martin.

Photo : Radio-Canada

La conseillère municipale du district des Carrefours Valérie Renaud-Martin est officiellement candidate pour le Parti libéral du Canada dans la circonscription de Trois-Rivières.

Sa candidature a été officialisée lors d’une assemblée d’investiture mardi soir. Le Memphis cabaret était bondé pour l’occasion. Elle était la seule candidate en lice.

La ministre du Tourisme Mélanie Joly, le député de Louis-Hébert Joël Lightbound et le ministre de l’Infrastructure et des Collectivités François-Philippe Champagne étaient notamment présents.

Mélanie Joly a raconté avoir soupé avec Valérie Renaud-Martin à l’hiver, et d’avoir discuté avec elle de plusieurs enjeux qui les préoccupent toutes les deux, dont celui de la défense du droit des femmes.

François-Philippe Champagne, lui, voit déjà la candidate siéger à la Chambre des communes.

Après 26 ans dans l’opposition, les gens de Trois-Rivières en ont soupé de l’opposition!, a-t-il scandé lors d’un discours.

Valérie Renaud-Martin prononce un discours au micro

Valérie Renaud-Martin lors de son assemblée d'investiture

Photo : Radio-Canada / Camille Carpentier

Parmi les dossiers que Valérie Renaud-Martin compte défendre au cours de la campagne électorale, la candidate mentionne celui du train à grande fréquence entre Toronto et Québec.

Le train à grande fréquence a été mis dans la gare par les libéraux. Maintenant, il faut le faire avancer. Je m’engage à travailler pour le concrétiser, assure-t-elle.

Durant la campagne électorale, la candidate indique qu’elle va renoncer à son salaire de conseillère municipale et qu'elle reprendra son poste si elle n’est pas élue le 21 octobre.

Valérie Renaud-Martin affrontera le candidat conservateur Yves Lévesque, le néo-démocrate Robert Aubin, qui tentera de défendre son siège, et la candidate du Parti vert du Canada, Marie Duplessis. L’assemblée d’investiture du Bloc québécois doit avoir lieu le 3 septembre. Deux candidats ont pour l’instant manifesté leur intérêt.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !