•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Pas de mobile raciste pour l'instant » pour le tueur de l'Ohio, dit la police

Des policiers interviennent.

La police a indiqué que le tireur de 24 ans avait été abattu par des policiers dans les 30 secondes, mais qu’il avait malgré tout pu tirer 41 balles.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Rien n'indique pour l'instant que l'attaque qui a fait neuf morts à Dayton, en Ohio, soit à caractère raciste, selon la police locale.

Même si l’auteur de la fusillade était blanc et que six des neuf personnes tuées étaient noires, le chef Richard Biehl estime qu'il n'y avait aucune indication que le racisme a été un motif de l'attaque.

Il y a encore beaucoup d'éléments à analyser, mais jusqu'ici nous n'avons pas d'indications qu'il s'agit d'un acte raciste.

Le chef de la police de Dayton

La police ne peut par ailleurs pas établir si le tireur a sciemment abattu sa sœur qui se trouvait sur les lieux avec des amis ou s'il ne l'a pas reconnue au milieu de la foule.

Je me suis posé la question à plusieurs reprises. Il est difficile de croire qu'il ait ciblé sa propre sœur, mais il est également difficile de s'imaginer qu'il ne l’a pas reconnue, a confié le chef de police.

Selon certains médias, l'auteur de la fusillade se serait fait refuser l'entrée du bar peu de temps auparavant, mais la police ne peut pas le confirmer avec certitude pour l'instant.

Encore 11 blessés hospitalisés

La police de Dayton a mentionné que le tireur de 24 ans avait été abattu par des policiers dans les 30 secondes suivant le début de la fusillade, mais qu’il avait malgré tout pu tirer au moins 41 balles.

La tuerie a fait une trentaine de blessés, dont 14 par balles. Un peu moins de 36 heures après, 11 d’entre elles étaient encore hospitalisées, ont déclaré les autorités.

À El Paso au Texas, où le crime haineux ne fait, quant à lui, pas de doute, le bilan est passé à 22 victimes après le décès de deux des blessés à l’hôpital, ont indiqué les autorités.

Avec les informations de Reuters, et Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !