•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Oui, je le veux » : NCSM Toronto revient à Halifax avec une surprise

Nathan Durette à genou

Nathan Durette a eu la chance d'être le premier marin à pouvoir sortir de la frégate NCSM Toronto et ainsi déclarer sa flamme à sa bien-aimée.

Photo : Les Forces maritimes de l'Altantique

Radio-Canada

Alexandra Levesque savait, dimanche matin, qu'elle serait la première à accueillir le marin Nathan Durette pour le retour de la frégate NCSM Toronto à son port d'attache, à Halifax, en Nouvelle-Écosse.

Elle ignorait toutefois que son amoureux, M. Durette, allait se mettre à genou durant cette même journée.

Après une mission de six mois en mer, l'équipage de la frégate s’est fait accueillir par leurs proches au quai de la base navale d'Halifax.

Ces membres des Forces armées canadiennes prenaient part à l'opération Reassurance qui est la contribution du Canada aux mesures prises par l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN) en Europe centrale et en Europe de l'Est.

Le commandant du NCSM Toronto, Martin Fluet, qui a visité neuf pays avec son équipage, affirme que l'opération a été un succès.

Pour Alexandra Levesque, les six mois d'attente en valaient la peine.

J'ai failli m'évanouir. Je ne sais pas quoi dire.

La fiancée Alexandra Levesque

Pour l'occasion, Nathan Durette a eu la chance d'être le premier marin à sortir de la frégate et ainsi déclarer sa flamme à sa bien-aimée qui a dit : « Oui, je le veux. »

Avec les informations de La Presse canadienne

Nouvelle-Écosse

Chantier naval