•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Regain de vigueur au 6e Triathlon de Gaspé

Des triathloniennes durant la phase de course de leur triathlon.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le 6e Triathlon de Gaspé, qui se tenait dimanche, a connu une hausse de participants par rapport à l'an dernier.

Avec sa baie en plein coeur du centre-ville et sa route qui ceinture le plan d'eau, Gaspé est l'endroit tout désigné pour tenir un triathlon.

Après une baisse de participation l'an dernier, l'événement a attiré près de 240 triathloniens, soit une cinquantaine de plus qu'en 2018.

De ce nombre, on compte essentiellement des Québécois, mais aussi des compétiteurs du Nouveau-Brunswick, de l'Ontario, des États-Unis et même un participant de l'Allemagne.

Trois hommes sur un podium

Le podium du triathlon de catégorie olympique chez les hommes: Vincent Brisebois (or), Gabriel Groulx-Létourneau (argent) et Jean Miville (bronze).

Photo : Radio-Canada

C'est Vincent Brisebois, de Terrebonne, qui l'a emporté à la distance olympique chez les hommes, à sa première participation au Triathlon de Gaspé.

C'est un parcours qui est bien organisé, qui est sécuritaire et c'est sûr que la beauté de la Gaspésie, c'est évident. La nage était un peu dure, mais ça, de toute façon, je trouve toujours la nage dure, explique le triathlonien.

Chez les femmes pour la même distance, c’est Catherine Blais-Morin de Gaspé qui a remporté les honneurs.

Trois femmes sur un podium

Le podium du triathlon de catégorie olympique chez les femmes : Catherine Blais-Morin (or), Marika Plourde-Couture (argent) et Marie-Claude Savage (bronze).

Photo : Radio-Canada

En demi-longue distance chez les hommes, c’est Éric Gauvin, de Bromont, qui l’a emporté.

Du côté des femmes, une seule des deux participantes inscrites a terminé l'épreuve. Il s’agit de Claudie Laurendeau, de Magog.

La relève au rendez-vous

De jeunes triathloniens ont également participé à l’épreuve.

Moi, j'aime le fait de persévérer et c'est aussi quelque chose de personnel... tu veux atteindre tes objectifs et tes points, explique Tania Sutton, une jeune triathlonienne de Chandler.

Inciter les jeunes à pratiquer le triathlon est l'un des objectifs principaux de Jean-René Hamel, le fondateur du triathlon de Gaspé.

La relève vient beaucoup du coin de la MRC Rocher-Percé, c'est l'fun de voir ça. À Gaspé, on a une petite relève qui s'en vient, entre autres, les jeunes peuvent nager à coût modique, sans frais avec nous quand on s'entraîne, alors on essaie de stimuler ça. De toute façon, c'est notre objectif, l'argent qu'on fait avec le triathlon va essentiellement aux jeunes, à 100 %, explique-t-il.

Ainsi, durant la dernière année scolaire, le Triathlon de Gaspé a investi plus de 5000 $ pour permettre à un millier de jeunes sportifs de Gaspé et des environs de participer à des activités de course ou de natation.

Avec les informations de Martin Toulgoat

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Triathlon