•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le 35e Festival Innu Nikamu bat son plein à Mani-Utenam

Florent Vollant porte un chapeau noir et Claude McKenzie est très souriant.

Florent Vollant et Claude McKenzie du groupe Kashtin sur la scène du Festival Innu Nikamu 2019

Photo : Radio-Canada / Mathieu Boudreault

Radio-Canada

Innu Nikamu, le petit festival mis au monde il y a 35 ans par Florent Vollant et quelques amis, est devenu le plus grand festival de musique autochtone au Québec. Depuis jeudi soir et jusqu’à dimanche, des artistes autochtones et allochtones se relaient sur la scène pour le plus grand plaisir des festivaliers.

À l’époque, on essayait de mettre ensemble des artistes, des musiciens qu’on connaissait, qui venaient visiter la communauté, c’était des artistes qui influençaient beaucoup à l’époque et qui jouaient dans différentes communautés, se souvient l’auteur-compositeur-interprète, Florent Vollant.

Il chante devant un micro.

Florent Vollant sur la scène du Festival Innu Nikamu 2019

Photo : Radio-Canada / Mathieu Boudreault

Et à un moment donné, on s’est dit "pourquoi ne pas les rassembler au même endroit au même moment dans un cadre où on inviterait des gens d’autres communautés?", poursuit Florent Vollant. C’est parti comme ça il y a 35 ans.

Pour les Innus de la communauté de Uashat mak Mani-Utenam où habite Florent Vollant et où il dirige un studio qui a donné lieu à plusieurs enregistrements importants, ce festival a une importance particulière.

Innu Nikamu, c’est une source de fierté! Uashat mak Mani-Utenam accueille l’ensemble des Premières Nations de partout au pays et aussi va accueillir tous ceux qui veulent bien nous rendre visite et partager ce moment-là de fierté.

Kevin Bacon Hervieux durant la conférence de presse s'adresse aux journalistes.

Le directeur artistique du Festival Innu Nikamu, Kevin Bacon Hervieux.

Photo : Radio-Canada / Daniel Fontaine

Le directeur artistique du Festival Innu Nikamu 2019, Kevin Bacon Hervieux, poursuit dans la tradition avec une programmation variée pour plaire à un large public.

C’est un événement de musique de tous genres fait pour la famille, fait pour tout le monde, on est ici à être heureux, fraterniser, danser, rêver, chanter.

Florent Vollant
Il porte une veste en jeans et une courte barbe.

Ian Perreault sur la scène du Festival Innu Nikamu en 2019

Photo : Radio-Canada / Nadia Ross

Le chanteur originaire de Sainte-Geneviève-de-Berthier, Ian Perreault, a pris d’assaut la scène du festival jeudi soir.

Parmi les incontournables de la programmation de vendredi, on comptait le collectif des chansons rassembleuses, Nikamu Mamuitun, et le grand retour du célèbre duo Kashtin.

Il porte un veston noir.

Claude McKenzie en prestation avec Kashtin.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Boudreault

Kashtin, ça fait partie de l’histoire du festival aussi, on était là au début, se rappelle Florent Vollant. Kashtin, c’est une musique qui a traversé le temps et les gars aussi alors on est là et on revient, on s’amuse, c’est bon faire Kashtin de temps en temps, ça fait que l’on va partager ce moment-là avec fierté encore une fois.

C’est vraiment le fun d’avoir de la visite et de voir les Innus s’unir pour le festival, note une résidente de Uashat mak Mani-Utenam rencontrée sur le site.

L'homme au micro de Radio-Canada dans une tente.

Réginald Vollant.

Photo : Radio-Canada

Par ailleurs, une figure importante du Festival Innu Nikamu, Réginald Vollant, frère de Florent, est décédé l’été dernier.

C’est un moment nostalgique aussi pour l’équipe du festival parce que l’on a perdu l’an dernier l’un des grands passionnés de la musique et du festival, indique Florent Vollant. Le jour suivant le festival l’an dernier, il nous a quittés. C’est sûr que ça reste un moment nostalgique. Mais moi la dernière chose que mon frère m’a dite avant de partir, c’est "the show must go on", ça fait que c’est ça que l’on fait.

On retrouve notamment quelques tentes et des bancs derrière la zone en gazon à l'avant de la scène.

Vue de la scène du Festival Innu Nikamu 2019 le jeudi après-midi avant l'arrivée de la foule.

Photo : Radio-Canada / Nadia Ross

Parmi les découvertes attendues samedi, soulignons notamment la présence du rappeur Drezus de la Saskatchewan. Le directeur artistique du festival, Kevin Bacon Hervieux avait expliqué en conférence de presse, lors du dévoilement d’une partie de la programmation, avoir fait un effort spécial cette année pour attirer des artistes de l’Ouest du Canada.

Avec les informations de Nadia Ross et François Robert

Côte-Nord

Autochtones