•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’avion porté disparu en Abitibi-Témiscamingue a été retrouvé; son pilote a péri

Un homme sourit à la caméra dans un petit avion, casque d'écoute sur la tête.

Bruce Cameron était un passionné d'aviation et résidait dans l'État de New York.

Photo : Facebook/Bruce Cameron

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L’avion Beechcraft Bonanza qui était porté disparu au nord-est de Senneterre, en Abitibi-Témiscamingue depuis le 29 juillet, a été retrouvé vendredi soir. Le pilote et propriétaire de l’avion, l’Américain Bruce Cameron, a perdu la vie lors de cet accident.

C’est un hélicoptère CH-146 Griffon et des techniciens en recherche et sauvetage de l’Aviation royale canadienne (ARC) qui ont découvert l’appareil disparu à 19 h.

Bruce Cameron résidait dans la municipalité de Carmel, dans l’État de New York. Ce passionné d’aviation avait passé deux semaines à Oshkosh, au Wisconsin, afin d’assister au plus grand rendez-vous annuel d’aviation aux États-Unis.

Il avait quitté Oshkosh le 29 juillet et devait se diriger à Danbury, au Connecticut, tout près de sa résidence.

Selon une hypothèse, Bruce Cameron aurait voulu contourner une tempête en passant par l’Abitibi-Témiscamingue. Toutefois, pour une raison encore inexpliquée, son avion a disparu des écrans radars au nord-est de Senneterre en fin de soirée le 29 juillet.

Présentement, il y a une enquête en cours avec la Sûreté du Québec et le Bureau de la sécurité des transports. Je ne suis pas en mesure de commenter sur les circonstances »

Une citation de :Commandante Marie-Hélène Marseille, Forces armées canadiennes

Le retard de l’appareil a été signalé le 29 juillet à 11 h 30, et le 30 juillet, le Centre conjoint de coordination des opérations de sauvetage de Trenton, en Ontario, a ordonné le décollage d’un avion de recherche et de sauvetage, un CC-130H Hercule, et d’un hélicoptère CH-146 Griffon, qui partait de Bagotville, au Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Un petit avion sur une piste d'atterrissage.

L’avion porté disparu en Abitibi-Témiscamingue a été retrouvé; son pilote a péri

Photo : gracieuseté Forces armées canadiennes

Dans les jours qui ont suivi, d’autres appareils des Forces armées canadiennes ont également participé aux recherches. Les recherches ont mobilisé jusqu’à six appareils de l’ARC, un hélicoptère de la Garde côtière canadienne, un hélicoptère de la Sûreté du Québec et six appareils de sauvetage et recherche aériens du Québec et Civil Air Search and Rescue Association, ces derniers appareils étant pilotés par des bénévoles.

Bien que ce ne soit pas le résultat souhaité, nous espérons que cette découverte aidera la famille à vivre son deuil et nos pensées sont avec eux en cette période difficile, a déclaré le capitaine John Landry, chef des opérations de recherche de la Première division aérienne du Canada.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.